Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 21:10

UMP4moistitre.jpg

 


Suite de l'analyse contradictoire du tract de l'UMP avec
aujourd'hui l'engagement numéro 2
du président de la République :
"une démocratie irréprochable".










Retrouvez mon analyse sur les points dejà parus :

- N°1 "Mettre fin à l'impuissance publique"

Point-2.png
Démocratie irréprochable : FAUX

Quand on parle de démocratie irréprochable, on ne se contente pas de créer des commissions et des sous-commissions, qui comme tous les observatoires ou autres gadgets de ce genre, ne sortent rien de concret et ne sont fait que pour amuser la galerie. Tant il est vrai que pendant qu'on phosphore entre gens de bonne compagnie, on occupe le terrain médiatique sans prendre de risque... Et puis, quand on parle de démocratie irréprochable, on ne s'amuse pas non plus à faire de la communication sur des nominations d'experts censés réfléchir sur l'avenir de nos institutions en lieu et place des seuls habilités à le faire : nos parlementaires, députés et sénateurs.

Equilibre des pouvoirs : PROPAGANDE
Si l'on doit parler de rééquilibrage des pouvoirs, il faudrait d'abord respecter nos institution en rendant au premier ministre son rôle et son importance. Il faudrait également respecter le parlement, qui n'est plus considéré que comme une chambre d'enregistrement des décisions voulues par le monarque et sa cour.
Il est au contraire plus que nécessaire d'assurer l'indépendance des autres piliers de la démocratie dans notre République : les élus de l'opposition, la justice, la presse et les syndicats... Les différents passages en force opérés cet été sur des sujets importants sans concertation sur le service minimum, les régimes spéciaux de retraites ou l'autonomie des universités est un triste exemple des méthodes Sarkozy.

Reforme constitutionnelle : BALIVERNES
Enfin, comment parler de modernisation, d'efficacité et de transparence de nos institutions quand le pouvoir est concentré dans les mains de quelques personnages qui agissent sans rendre de compte au peuple ni à ses représentants. La Vème République était bien malade, mais celui qui se prétend apte à le soigner, pourrait bien en être le fossoyeur.

Réagissez vous aussi en me laissant vos commentaires, vos impressions sur ce point !

A suivre prochainement l'engagement N° 3 de N. Sarkozy : "Vaincre le chômage". Tout une histoire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Sarkozy
commenter cet article

commentaires