Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 12:22

UMP4moistitre.jpg

 




On continue à décortiquer le tract de l'UMP avec
aujourd'hui l'engagement numéro 3
du président de la République :
"Vaincre le chômage".

Vaste programme...



point-3-copie-1.png
Vaincre le chômage : PAROLES, PAROLES...
Sarkozy arrive et le chômage disparaît... 
D'un coup de baguette magique, le nouveau président prétend régler un problème sur lequel tous les gouvernements de droite depuis les années 70 ont échoué ! Hélas, même si la méthode est cette fois plus expéditive, plus radicale, inspirée de l'ultra libéralisme en vogue, la réalité est tout autre. Le retour au plein emploi (promis seulement en 2012) que nous promet Sarkozy, se résume à rendre les salariés de plus en plus pauvres, à coups d'intérims et d'emplois précaires. Non décidément,  là encore, la communication poudre aux yeux ne prend pas ! Car, qui peut encore être dupe de l'agitation présidentielle sur ce sujet ? Surtout quand, dans le même temps, on annonce le non remplacement de dizaines de milliers de fonctionnaires.

Heures supplémentaires : PROPAGANDE
En favorisant le recours pour les entreprises aux heures supplémentaires, on ne crée pas du travail, tout juste peut-on le préserver si tant est que la demande soit suffisante et qu'il faille produire plus. Or compte tenu de la situation économique française et mondiale, on peut en douter. Dans les faits, cette souplesse ne sert que l'intérêt des des chefs d'entreprises qui seuls décident réellement d'octroyer ou non des heures supplémentaires. Faire croire que les salariés sont en mesure de les réclamer est une abérration !

Modernisation du marché du travail : MENSONGES
Parler de "modernisation du marché du travail", c'est une manière très politiquement correcte d'annoncer l'abandon de tous les acquis sociaux et salariaux issus de la libération et des luttes syndicales des 40 dernières années. N. Sarkozy ne s'en cache pas puisque la fin du contrat à durée indéterminée, la remise en cause des retraites, des congés, du droit de grève sont programmés et alimentent sans cesse le discours ultra-libéral de l'UMP.

Regroupement des Assedic et de l'Anpe : FAUSSE BONNE IDEE

La création d'un grand service public de l'emploi réunissant les ASSEDIC et l'ANPE, c'est le fausse bonne idée qui va provoquer de vraies difficultés supplémentaires pour les demandeurs d'emplois. Réunir l'organisme d'aide à la recherche d'emploi (ANPE) géré par l'Etat et celui chargé d'indemniser les chômeurs (Assedic), géré par le MEDEF (patronat), cela revient à privatiser la question du chômage et à ne traiter le problème de l'emploi que par le prisme des critères économiques.
En oubliant ainsi le volet social du chômage, on obtiendra peut-être une rentabilité accrue des chômeurs, mais à quel prix ? Bientôt, les chômeurs seront obligés d'accepter n'importe quel travail sous peine de perdre les indemnités pour lesquelles ils ont pourtant cotisé ! Bientôt, les demandeurs d'emplois seront peut-être obligés d'exercer plusieurs emplois en une journée afin de joindre les deux bouts, comme en Grande-Bretagne ou aux USA ! Quelle vision humaniste et quel progrès !  

Réagissez vous aussi en me laissant vos commentaires, vos impressions sur ce point !

A suivre dans les prochains jours l'engagement N°4 de N. Sarkozy : " Réhabiliter le travail".

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Sarkozy
commenter cet article

commentaires