Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 07:59
hemicylcesenatjpg.jpg
Que Michel Rocard, ancien Premier ministre PS, juge que l'instauration du test ADN pour les candidats au regroupement familial n'est "pas très digne et pas très correcte", quoi de plus normal ?
Que Charles Pasqua lui emboîte le pas, c'est plus étonnant ! Il n'est en effet jamais trop tard pour bien faire et prendre conscience de ses errements passés...


Le sénateur UMP des Hauts-de-Seine et ancien ministre de l'Intérieur, estime que le recours aux tests ADN comme preuve de filiation dans la procédure de regroupement familial n'est "pas acceptable", dans un entretien paru mardi dans le Parisien-Aujourd'hui en France.

"Le choix des tests ADN n'est pas acceptable (...) Cela rappelle de mauvais souvenirs, à nous gaullistes. On sait l'usage qu'ont fait les nazis de la génétique", déclare-t-il. Charles Pasqua fait valoir que la "banalisation" des tests ADN "heurte les principes fondamentaux de notre droit et remet en cause des équilibres construits patiemment".

Il ajoute que "notre droit de la famille et, en particulier celui de la filiation, ne repose pas sur la biologie". "Sans même parler de l'adoption, il est possible en France d'élever un enfant qui n'est pas le sien". "Et que se passera-t-il lorsqu'un demandeur de bonne foi découvrira qu'il n'est pas le père de l'enfant qu'il croit être le sien? Les conséquences risquent d'être terribles", souligne-t-il.

L'ancien ministre estime qu'"on ne peut décider de telles choses dans le cadre d'une procédure d'urgence avec lecture unique devant chaque assemblée parlementaire".

Les sénateurs examinent depuis hier après-midi le projet de loi de Brice Hortefeux sur l'immigration. En commission, ils ont supprimé l'article introduit par les députés ouvrant la possibilité de tests ADN pour les candidats au regroupement familial.


MAJ : on pouvait de bon droit se demander quelle mouche avait piqué Charles Pasqua sur ce coup-là mardi. Malheureusement, suite à la réécriture de l'amendement au Sénat, il semble que Sarkozy ait eu gain de cause, y compris face aux derniers Gaullistes. Reste donc la mobilisation citoyenne qui se poursuit et je vous invite à rejoindre les milliers de français qui ont déjà signé la pétition contre les tests ADN.
i_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article

commentaires