Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 07:34

UMP4moistitre.jpg




Le tract de l'UMP est décidement une belle mine
de propoagande. Et avec
l'engagement numéro 5
du Président de la République :
"Augmenter le pouvoir d'achat",
il y a de quoi dire !




"Travailler plus pour gagner plus" : ce qui se cache derrière la formule

Nous y voilà ! La fameuse formule, symbole de la campagne de N. Sarkozy, serait donc la panacée universelle pour régler la question du pouvoir d'achat. En défiscalisant les heures supplémentaires, l'Etat espère que les employés gagneront plus et donc dépenseront plus. La difficulté, c'est qu'aucun chef d'entreprise ne va accorder des heures supplémentaires (car c'est bien lui qui les propose et non le salarié qui les lui impose) ! Même exonérées de taxes, ces heures supplémentaires ne serviront donc à rien : la demande actuelle de produits, biens et services fabriqués en France reste faible ! Pas besoin donc de produire si personne n'achète. Ce raisonnement, qui constitue la base de l'économie capitaliste chère à l'UMP, démontre simplement le caractère absurde de cette mesure. D'autant que selon les économistes, les heures supplémentaires d'un employé au SMIC ne lui rapporteraient que 2€ de plus en moyenne avec cette réforme !

Engagement Tenu, ose dire le tract de l'UMP... On tient le pari ?
Alors que les prix ne cessent d'augmenter (pétrole, blé, lait, fruits et légumes ou encore immobilier), les salaires stagnent voire diminuent, aussi bien dans le privé que dans le secteur public. Pour tenter de  relancer le pouvoir d’achat, il convient plutôt de réunir tous les partenaires concernés (patronat, syndicats, gouvernement) pour aborder en priorité la question des salaires ! Quant à la question de la défiscalisation du travail étudiant, voilà bien une mesure inepte ! Non seulement, peu d'étudiants sont imposables mais surtout ils voient leur études compromises par ces petits boulots qu'ils sont contraints de trouver pour survivre. Une vraie refonte des soutiens financiers (bourses, aides sociales ou logement) serait beaucoup plus judicieux et bénéfique pour le pouvoir d'achat des jeunes !

Successions/Donations : piège à c... !
Autre marotte de la droite, la soi-disant suppression des droits de succession et de donation. Elle toucherait 95% des français les moins riches. Bel effet d'annonce ! Dans les faits, cette mesure ne concerne pas les familles modestes, puisque compte tenu des revenus dont disposent la plupart des ouvriers, employés, salariés  et fonctionnaires (on ne parle même pas des chômeurs), ces derniers n’ont rien à transmettre à leurs enfants ! Le cadeau, mais on l'aura fort bien compris, est dans ce cas bien sûr pour les plus aisés qui pourront ainsi conserver et transmettre leur fortune en toute tranquillité sans participer à la solidarité collective.

Hausse des prix : un gouvernement atone !

Même si les pouvoirs publics ne fixent plus les prix depuis plus de 30 ans (laissant la régulation au marché, à l'offre et à la demande), la lutte contre la vie chère devrait néanmoins être un objectif permanent de l’Etat.
Mais le gouvernement actuel ne s’en soucie guère et ne fait rien pour limiter l’inflation. Pourquoi par exemple, ne pas réinstaurer le bon principe de la TIPP flottante, créé par la gauche entre 1997 et 2002. Cette mesure permettait d’abaisser les taxes lorsque le prix du pétrole flambait, lissant ainsi les prix de l'essence ? Pourquoi, autre exemple, ne pas mener une politique ambitieuse notamment auprès de la grande distribution permettant à nos agriculteurs de produire et de vendre à bon prix leurs fruits et légumes si coûteux pour le consommateur aujourd'hui ?


Réagissez vous aussi en me laissant vos commentaires, vos impressions sur ce point !

A suivre dans les prochains jours l'engagement N°6 de N. Sarkozy : "L'europe doit protéger dans la mondialisation".

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Sarkozy
commenter cet article

commentaires