Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 11:57
Logo ANPERésultats visibles et durables de l’action du gouvernement pour les uns, baisses en trompe-l'oeil, maquillage des chiffres et coup de communication, pour les autres… Autant dire que les dernières statistiques du nombre de chômeurs en France font couler beaucoup d’encre. Selon les chiffres, il n’y aurait en France que 9,7% de la population active au chômage. Mieux, cette baisse est continue depuis 7 mois d’affilée…

Tout cela est évidemment trop beau pour être vrai ! Il suffit de parler avec ses amis, ses commerçants ou ses collègues pour constater que leur fils ou leur fille n’ont toujours pas retrouvé de travail malgré leurs diplômes.

Les chiffres ont beau jeu puisque la baisse n’est en fait imputable qu’à des radiations de plus en plus massives dans les rangs des demandeurs d’emplois. Demandez donc à ceux qui recherchent activement du travail dans une branche sans en trouver et qui se retrouvent radiés pour avoir refusé un de ces « jobs gruyère
» , un 20h en CDD ou un emploi qui ne correspond ni à leur expérience, ni à leur cursus, et encore moins à leur attente ! Non, ces chiffres, aussi enjolivés soient-ils ne veulent plus rien dire !

La « triste » réalité, comme le souligne Martine Aubry, ancienne ministre du Travail du gouvernement Jospin, « c'est que, selon le Bureau International du travail qui comptabilise tous ceux qui sont vraiment privés d’emplois, il existe aujourd’hui 254 000 chômeurs de plus qu’en mai 2002, date du retour de la droite aux affaires. »
Et ça, les experts en communication du gouvernement se cachent bien de vous le dire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Economie
commenter cet article

commentaires