Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 20:15
francegb.jpgMême si je ne suis pas un amateur invétéré du ballon ovale, auquel, vous le savez si vous lisez ce blog régulièrement, je préfère le football, il n'en reste pas moins que je ne peux me réjouir de la défaite de l'équipe de France de rugby face à l'Angleterre et son élimination en demi finale. J'eusse préféré que la France remporte ce match et soit en mesure de disputer sa 3ème finale de coupe du monde, pour enfin gagner une compétition qui se refuse à elle depuis plus de 20 ans.

Toutefois, je n'en oublie pas moins que cette équipe de France de rugby a été rattrapée politiquement par le pouvoir en place. Ce n'est pas nouveau, et on a déjà connu cela en 1998 avec l''équipe de France de football. Reste que sport et politique font rarement bon ménage, surtout quand le politique essaye d'exploiter les victoires de sportifs à son propre compte.

La récupération politique du sport n'est pas nouvelle et a, par le passé, souvent été associée à des heures sombres de l'Histoire : Hitler et Mussolini avec les JO, la dictature de Vidéla lors de la coupe du monde de foot en Argentine en 78... On le sait, cette relation ambiguë n'a jamais rien apporté au sport et a souvent servi les intérêts de mauvais dirigeants.

Or, depuis deux mois, N. Sarkozy, a tenté d’utiliser le rugby pour rassembler une nation derrière lui, espérant surfer sur les victoires du XV tricolore, en escomptant une hausse du moral des français comme après le 12 juillet 1998. Mais plus que de la récupération, il a voulu faire du parcours des Bleus un de ses axes d'ouverture en nommant le sélectionneur du XV de France  au gouvernement, avant même la compétition (et donc sans tenir compte de son résultat).

Ce qui s'est passé face à l'Angleterre est bien décevant sportivement. Mais politiquement, n’est-ce pas là le premier échec patent de la communication effrénée du Président de la république ? Loin d'ouvrir une période faste, cette coupe du monde annonce plutôt un certain désenchantement car le rêve entretenu habilement pour les Français, toutes ces dernières semaines, ne devrait plus longtemps leur masquer la triste réalité : la polititique de destruction sociale massive menée par Sarkozy et les siens !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Sports
commenter cet article

commentaires

jmr 25/10/2007 10:24

Eh bien voilà le type de prise de position qui font que, comme je m'y préparais, je vais quitter le PS.Si ce parti n'a plus que ce type d'argument à nous présenter, c'est qu'il arrive au bout du bout.Comparer Sarkozy à Hitler, Mussolini et Vidéla parce qu'il a soutenu l'équipe de France de rugby est vide de sens et, j'en suis sûr, contre productif, l'ineptie étant à ce point patente.Resaisis-toi Michel, il ne manque pas d'arguments de fond notamment sur la politique économique pour contrer Sarko.Je pense que "l'effet Royale", vide de sens mais tout en image n'a pas arrangé ce parti en bout de course.Quant à Laporte, s'il n'a pas monté son équipe au sommet, laissons-lui l'opportunité d'apporter sa connaissance du sport au service de la politique. Il faudra savoir le "plaquer" au bon moment. Au rugby, plaquer un adversaire qui n'a pas la balle est une faute grave.Toute mon amitié et bon courage.Jean Michel