Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 08:00
Voilà près de 50 ans que l'on parle du désenclavement du Golfe de Saint-Tropez. C'est un vrai serpent de mer, une patate chaude que l'on se repasse de responsables en responsables, sans que jamais rien ne dépasse le stade des promesses ou des études !

Bourges, Quilès... autant de rapports et d'expertises qui s'empilent les uns sur les autres depuis des années sans jamais apporter la moindre solution à une population locale traumatisée par les effets nocifs d'une circulation automobile des plus importantes et qui ne cesse de croître.

Car c'est un fait indéniable, le Var accueille de plus en plus d'habitants et atteint des pics inouïs de fréquentation : 500 000 habitants l'été, 40 000 véhicules/jour entre le 14 Juillet et le 15 août. Inutile, dès lors, de dire que la situation routière du Golfe est devenue catastrophique : il faut parfois plus de trois heures, certains jours d'été, pour relier Cogolin à St Tropez... séparés pourtant par 8 malheureux kilomètres !

Certes, différents scénaris ont été "envisagés" pour pallier pareille asphyxie et pour désenclaver enfin cette partie de notre département. Pêle-mêle, on été évoqués un contournement de Sainte-Maxime par la plaine de Grimaud, le dédoublement de la voie entre le Muy et Ste-Maxime, le passage à 2X 2 voies sur le même barreau routier... Mais, finalement, aucune solution n'a jamais été retenue car aussi bien les élites Parisiennes que les édyles Varois (le Maire de St-Tropez en tête), ont toujours eu mieux à faire au dernier moment. On appelle çà "privilégier d'autres choix budgétaires".

En attendant, les habitants du Golfe subissent les embouteillages !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article

commentaires