Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 20:42
Voici la lettre envoyée à tous les militants socialistes varois de la part des premiers signataires de la Motion E dont je fais évidemment partie...


Cher(e) camarade,

Le congrès est un moment important dans la vie de notre parti. Le choix que nous allons faire sera déterminant pour les trois années à venir et pour préparer nos futures victoires. Nous n’avons pas le droit de nous tromper.

Sur le constat -et c’est normal- nous sommes tous d’accord. Les réformes de Sarkozy et de son gouvernement sont meurtrières et le système capitaliste qu’ils défendent a montré ses limites.

Sur les solutions -et c’est heureux- nous faisons tous partie de la même famille : Socialiste. Nombre de nos propositions convergent. Nous sommes convaincus que les fossés infranchissables que certains se plaisent à dépeindre sont très faciles à combler et que les socialistes sont plus unis qu’ils ne le croient.

Nous pourrons déjà considérer que Reims est une réussite si notre unité fondamentale y apparaît au grand jour et vient démentir les bonnes âmes qui prêchent la scission ou l’explosion du PS.

Pourquoi avons-nous choisi la motion E, L’espoir à gauche, fiers d’être socialistes ?
Parce qu’elle est celle qui porte avec le plus de vigueur et de clarté les idées et les engagements nécessaires à la construction d’un PS en phase avec son époque et ses urgences.

C’est une motion lucide sur les crises qui minent nos sociétés, crise environnementale, crise politique, crise économique et financière.
C’est une motion qui souligne sans fausse pudeur la nécessité de transformer notre modèle de production et de développement et qui n’hésite pas à mettre un nom sur la situation dans laquelle nous risquons de nous enfoncer : l’impasse néolibérale.

C’est une motion, surtout, qui prolonge et approfondit l’ouverture du parti que nous avons entreprise durant l’élection présidentielle, et sans laquelle nous courrons le risque de l’autisme et de l’asphyxie. C’est une motion qui propose de redonner tout son rôle à l’éducation populaire et à la formation interne des militants, qui propose de rythmer la vie du PS par des conventions thématiques régulières, qui propose de décentraliser le parti et de faire un peu plus confiance aux provinciaux que nous sommes, qui propose, enfin, de permettre à nos sympathisants de s’impliquer dans le choix de notre prochain candidat à l’élection présidentielle, et de travailler tôt à réunir toute la gauche et toutes les forces de progrès.

Nous soutenons la motion E parce que ce qu’elle porte est à l’exact opposé du danger qui menace notre parti : la glaciation, le lâche confort du statu quo. L’immobilisme nous serait fatal : changer ou mourir, cette alternative est plus que jamais d’actualité.

Pour porter cette analyse de la société et corriger les injustices aggravées par Sarkozy, nous avons besoin d’un parti fort, nous avons besoin de tous. Rejoins-nous et signe la motion E.

Nous comptons sur toi.
Les signataires varois

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Congrès du PS 2008
commenter cet article

commentaires