Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 13:06
On le suspectait depuis des mois de lorgner vers l'électorat de l'extrême droite, mais après ses déclarations franches et directes, le week-end dernier, on n'a plus aucun doute sur les véritables intentions de monsieur Sarkozy !
Ainsi, le chef de l’UMP ne vise pas seulement les électeurs du Front National ou ceux de De Villiers, mais a décidé ouvertement de s’approprier les idées qu’ils défendent ! "On en a plus qu'assez d'avoir en permanence le sentiment de s'excuser d'être français" a-t-il expliqué devant un parterre de nouveaux adhérents de l'UMP, totalement conquis. Et d'ajouter : "Si certains n'aiment pas la France, qu'ils ne se gênent pas pour la quitter". Un discours sans équivoque qui plagie le célèbre slogan Le Peniste "La France aimez là ou quittez là", lui même éhontemment copié par Philippe De Villiers.

Froid dans le dos !
Les relents extrémistes de Sarkozy n'en sont donc plus et c'est ouvertement qu'il souhaite, en vue des présidentielles, "faire de l'UMP un lieu de rassemblement et d'ouverture" (sic !) y compris, a-t-il ajouté, en se tournant vers "la gauche populaire". Cette tentation vers les extrêmes a de quoi faire froid dans le dos tant elle rappelle les pires heures de nos démocraties.
Il y a encore dix ans, ces propos scandaleux et pour tout dire ce racisme latent, étaient l’apanage de Le Pen et de ses porte-parole. En 2006, c'est dans un discours de l'UMP qu'on les retrouve ! Un discours prononcé sans vergogne par un fils d'immigré lui-même.
Plus qu'un glissement sémantique, ces paroles inqualifiables sont bel et bien la preuve tangible du véritable visage de Sarkozy et de l'UMP !

L'absence de réaction dans son camp démontre malheureusement que la droite dite Républicaine n'est plus et qu'elle est désormais prête à toutes les compromissions pour rester au pouvoir !

Source photo : Libération/www.imedias.biz

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article

commentaires