Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 20:41
On s'y attendait, des bruits courraient depuis quelques semaines déjà, et ce matin le monarque président nous a livré  la nouvelle d'un "mini-remaniement" ! Et comme d'habitude, ce jeu de chaises musicales fait du bruit...

Tout d'abord, il y a la nomination de Nathalie Kosciusko-Morizet à l'économie numérique qui quitte son poste à l'Ecologie pour s'occuper de dossiers  aussi importants que les libertés publiques et privées sur Internet, le piratage, ou l'industrie numérique… Je ne doute pas que cette chercheuse saura appréhender tous les sujets mais sa nomination laisse néanmoins perplexe quand on sait par ailleurs que l’intéressée n'est autre que la sœur de Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur et directeur du site de vente en ligne PriceMinister.com et président de l'Association française pour le commerce et les services en ligne. N'y aurait-il pas là un conflit d'intérêt majeur ? Bien sûr nous sommes habitués en "Sarkozie", à pareille connivence ! Sans procès d’intention à priori, il faudra cependant juger sur pièces l’action et l’indépendance de Mme la secrétaire d’état

Autre changement plus préoccupant, c'est le remplacement de Brice Hortefeux (qui succède à Xavier Bertrand, lui-même désigné à la tête de l'UMP) par Eric Besson qui prend donc le portefeuille de l'immigration. Qu'on ne si trompe pas, il ne s’agit pas de regretter M.Hortefeux, ses quotas de reconduite à la frontière, ses méthodes expéditives et son peu de respect pour les familles d'immigrés en proie à sa politique. Mais voir Besson assumer des responsabilités si importantes aux yeux du président de la République, cela fait mal ! .

Après avoir trahi son camp et le Parti Socialiste lors de la présidentielle de 2007, l’ineffable Besson est donc visiblement prêt à tout pour un maroquin ministériel, même à justifier et réaliser l’une des plus basses œuvres de ce gouvernement : la chasse aux étrangers ! Franchement, pareille attitude laisse sans voix !

Et, je me demande ce qui est finalement le plus déroutant : le fait que Besson puisse à ce point renier toutes les idées de gauche qu’il exprimait il y a encore deux ans avec force et conviction ou l’admiration que lui porte le président pour sa traîtrise ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article

commentaires