Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 08:00
14 milliards d’euros de bénéfice pour TOTAL en 2008 ! Une «formidable nouvelle» pour le pays selon la présidente du MEDEF !

Pour le pays ? Mais d’où provient-il, ce bénéfice, sinon de la spéculation financière et du maintien abusif des tarifs du carburant à la pompe (malgré la chute du prix du baril), et donc, de la poche des consommateurs ?

« Le pays », dit Mme Parisot, alors que plus du tiers de cette manne spectaculaire, soit  5  milliard d’euros,  va d’abord aller dans la poche des actionnaires. Le reste, on ignore encore comment Total compte le répartir. Des primes pour ses salariés, semble-t-il, mais le montant en sera-t-il à l’échelle des dividendes versés aux actionnaires ?

Ce que l’on peut ardemment souhaiter, en tous cas, c’est que le groupe qui vient d’enregistrer un si formidable profit (une première pour une entreprise française, d’autant plus spectaculaire qu’elle se produit au moment même où le monde économique et financier s’affole), investisse de manière aussi spectaculaire pour garantir la sécurité de ses salariés, comme celle des populations environnant ses sites et ses installations.

En ces temps de récession et de disette, les dirigeant du groupe seraient aussi bien inspirés de faire un geste, non moins spectaculaire mais ô combien apprécié, en direction des millions d’autres personnes qui, dans  ce pays (comme hélas dans bien d’autres), vivent de plus en plus mal, en baissant de façon significative les prix à la pompe ! Alors là, oui, ce serait vraiment une « formidable nouvelle pour le pays » !





Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Economie
commenter cet article

commentaires

courchet PS Cogolin 20/02/2009 10:06

Elle est belle la riposte ! Je fais un commentaire ... et je vois qu'il est censuré ! drôles de socialistes cette petite clique repliée sur elle même;

Michel Robert, webmaster du site 21/02/2009 16:44


Message du webmaster :
Cher Olivier, il n'y a aucune censure, comme le prouve la réponse de Michel Pineau à ton 1er message, explicité par un nouvel article ci-dessus. Simplement, Michel comme moi avons des des
contraintes techniques et de temps libre pour écrire et mettre à jour le site, car malheureusement, nous ne sommes pas encore à la retraite, nous. Quant à ton second commentaire, permets-moi de le
trouver quelque peu déplacé de la part d'un socialiste encarté comme toi et dénote une attitude bien peu fraternelle... Dommage.


o CourchetPS Cogolin 17/02/2009 23:08

Beaucoup de vrai dans ce blog, mais deux erreurs économiques qui gâchent l'argumentation et retirent une bonne partie de la crédibilité du message :- la marge dont bénéficie Total ne provient pas d'une spéculation financière (c'est sans doute une des sociétés industrielles françaises qui pratique le moins ce triste jeux), mais en grande partie de l'effet mécanique de la constitution des prix résultant des décisions politiques de l'OPEP- Même si la société n'est pas toute blanche dans l'affaire, le principal responsable de l'inertie constatée dans la baisse des prix c'est l'Etat (de droite) qui a supprimé le dispositif de taxation flottante des carburants mis en place par L. Jospin. L'effet inflationniste d'une taxation strictement proportionnelle qui représente 90% du prix de vente est hélas démontré depuis longtemps. Les premiers responsables ce sont nos derniers gouvernements qui ont choisi la dérégulation à tout va.

Michel Pineau 21/02/2009 16:45


J'ai bien pris connaissance de tes observations et j'ai décidé de faire de ce commentaire le sujet d'un nouvel article paru ce samedi 21 février. Je vous invite à le lire...


le....zd83 16/02/2009 20:13

ont en verra pas la couleur .....c'est toujours les même qui profiterons...toujours les mêmes problême tant que sarko sera la rien ne poura changerDanielps: sur la communautes des Varois , un tit forum si vous voulez passer y pour vous y presenter

Michel Pineau 16/02/2009 20:20


Merci de votre commentaire et de l'invitation, je n'y manquerais pas d'ici la fin de la semaine qui sera, vous avez pu le constater à mon agenda, relativement chargée...