Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 19:07
Décidément, faire la course en tête et avoir l'opinion publique à ses côtés n'est pas de tout repos pour Ségolène Royal. Avant même d'avoir annoncé officiellement sa candidature à l'investiture PS pour la présidentielle de 2007, elle est devenue depuis plusieurs jours la cible d'attaques de tous bords.

François Bayrou, président de l'UDF, a choisi samedi dernier la légèreté en raillant à son propos, devant l'université d'été de son parti, "les jolis maillots de bain" de l'été à la Une des magazines. Pendant ses vacances, elle avait été photographiée à son insu, en bikini turquoise, et les photos avaient été publiées dans deux magazines. Laurent Fabius avait sur ce thème ironisé à la Rochelle en affirmant que le "look" ne suffisait pas pour l'emporter et renchérissant : "moi je dis : voici mon programme et non pas mon programme, c'est Voici".

Tout sauf Ségolène : le tube de l'été... et de la rentrée !
Sur le même ton, Nicolas Sarkozy avait noté cette semaine devant l'université du Medef qu'une élection "ce n'est pas un concours de beauté... encore que". Martine Aubry, Maire PS de Lille et ex-ministre des affaires sociales, n'a pas mâché quant à elle ses mots : "L'important quand on veut être président de la République, c'est d'apporter une vision aux Français. Le problème n'est pas de leur plaire, pas de savoir si on a les bonnes mensurations". Trop "séductrice", pas assez "pédagogique", lui reproche aussi l'ancien ministre UMP, Alain Carignon, dans le Parisien-dimanche. "Il y a chez elle trop de contenant, pas assez de contenu", ajoute-t-il.

Attaquée sur le fond et sur la forme
Justement côté contenu, Nicolas Sarkozy l'a aussi attaquée sur le fond dans une interview dans le Figaro-magazine paru ce samedi, soulignant le "vide sidéral" de son discours. "La contribution de Mme Royal au débat d'idées est proche de zéro", a-t-il affirmé. "Quelles sont ses idées sur l'immigration ? Aucune. Quelles sont ses idées sur l'économie ? Aucune". Trop occupé à démêler l'Affaire Clearstream ou à examiner "au cas par cas", les dossiers de sans papiers, il n'aura certainement pas du trouver le temps de lire la presse ou d'écouter radios et télés ces derniers mois...

Ne pas revivre 2002 : ma seule obsession !
Certes, et c'est le jeu politique, tout un chacun a parfaitement le droit d'exprimer son point de vue sur ses adversaires... Ségolène Royal a eu, et ce n'est pas le dernier de ses mérites, l'intelligence de concentrer ses attaques sur la droite, sur ses vrais adversaires. Malheureusement, on le voit, elle n'est pas épargnée par ses "camarades" de gauche et  notamment par certains membres du PS. Personnellement, je reste persuadé que c'est malheureusement le meilleur moyen de nous disqualifier auprès du peuple, de ceux même que nous visons à défendre... Si tout cela devait se poursuivre, si tous les "éléphants" devaient continuer ainsi à entretenir de stériles divisions, alors préparons-nous, sans tarder à de cruelles désillusions...

Avec AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Onnevapasbienenfrance. 18/10/2006 22:47

J'ai de la peine pour SR, elle est vide, c'est terrible.; elle n'a aucun aura........Stop sur SR et qu'elle retourne à ses fourneaux, moi elle me fatigue et cettttttttttttttte sur-médiatisation c'est pénible pour les français qui aiment la France

michel pineau 13/09/2006 08:57

merci pour votre contribution
pour plus d'infos au sujet de vos remarques, rdv sur notre site DA83
http://desirsdavenir83.over-blog.com

Jean-Pierre DaliÚs 12/09/2006 21:35

Si vous ne voulez pas revivre 2002, souhait que je partage, pourquoi le comité de soutien à SR est-il si peu actif ?
Par exemple, il me paraît urgent, d'inciter les nouveaux adhérents à se faire connaître dans leur section avant le 27 septembre, s'ils ne veulent pas voir leur vote invalidé pour la désignation du candidat socialiste à l'élection présidentielle.
En outre, SR a demandé que le débat participatif sur le thème "Comment donner envie à tous les salariés d’adhérer à un syndicat ?" soit animé par les comités de soutien locaux.
Bien cordialement.