Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 08:30
Un de ces jours derniers, écoutant les informations à la radio, j’ai été frappé par le télescopage de 2 faits divers, traités l’un après l’autre, sur le même ton.

Le premier : Balkany, Maire UMP de Levallois-Perret, a présenté à son conseil municipal une « demande de remise gracieuse » pour les 230.865 € de pénalités qu’il doit encore à sa commune, pour avoir utilisé illégalement les services de trois employés municipaux pour son compte personnel. Le second : à Laon, dans l’Aisne, un homme a dû creuser de ses mains la tombe de son père, faute de pouvoir payer les frais de mise en bière aux pompes funèbres.


Quelle tristesse ! Dans quel monde vivons-nous ? Pas question de sauvetage financier de l’Etat pour ce chômeur de 22 ans au RMI. Comble de la précarité : pour enterrer dignement son père, ouvrier agricole âgé de 55 ans  il a dû, avec quelques amis, creuser lui-même son caveau ! Cette scène, impensable au 21ème siècle, dans une France dite moderne, vient pourtant d’avoir lieu et ne serait pas si rare par les temps qui courent…

Par contre, pour ce proche de Sarkozy, qui a utilisé à son profit de manière éhontée les deniers publics et qui a  d’ailleurs été condamné pour cela (15 mois de prison avec sursis, deux ans d'inéligibilité, 30.000 euros d'amende et près de 120.000 euros de dommages et intérêts) on a l’air de trouver anodin qu’il ose, toute honte bue, demander aux contribuables de sa ville, ceux-là mêmes qu’il a lésés, de lui faire grâce de quelques malheureuses centaines de milliers d’€uros.

En réalité, vu l’ampleur de la somme en jeu, seul le ministre des finances est habilité à passer l’éponge ! Le titulaire actuel du poste, l’ineffable M.Breton, autre ami du candidat UMP à la présidentielle, saura-t-il remettre "la morale au cœur de la politique" comme le préconise son mentor, en obligeant Balkany à payer sa dette ? Il est hélas permis d’en douter, quand on voit l’habileté avec laquelle les tenants du pouvoir s’affranchissent allègrement des règles communes, tout en tenant avec véhémence des discours moralisateurs et convenus sur l’esprit citoyen et le respect de l’égalité de tous devant la  Justice !

Alors, je me dis que cette France que veut nous imposer la Droite, une France où les riches seraient toujours plus riches, plus aidés, mieux considérés et les pauvres toujours plus pauvres, plus faibles  et plus oubliés , moi, je n’en veux pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Société
commenter cet article

commentaires