Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 18:08
Ségolène Royal a proposé lundi lors d'un meeting à Valence (Drôme) de et "bâtir ensemble une France nouvelle""rassemblée" et a lancé un appel aux électeurs de François Bayrou pour qu'ils rejoignent son pacte présidentiel.

"Je lance un appel au-delà de la gauche à tous ceux qui pendant cette campagne ont dénoncé le système sortant", a-t-elle déclaré lors de son premier meeting de sa campagne de deuxième tour.

Bien que la rencontre ait été improvisée en quelques heures, cinq mille personnes s'étaient entassées debout dans une salle du parc des expositions, hurlant presque sans discontinuer des "Ségolène présidente", dans une ambiance totalement survoltée. Son discours en devenait quasi inaudible.

"Une nouvelle campagne commence", a lancé la candidate. "Mobilisez-vous, c'est dans chaque rue, dans chaque quartier, dans chaque maison qu'il vous appartient de porter ce mouvement d'espérance, ce souffle d'avenir, cet espoir de réconciliation, cette France rassemblée", leur a-t-elle demandé.

Elle a déroulé ses grands thèmes habituels, sur "la valeur travail", la "bataille du plein emploi" qu'elle veut gagner, la modernisation de la France, le renouvellement du dialogue social, la nécessité d'une hausse des bas et moyens salaires, l'investissement massif dans la recherche et la formation... "Les vieilles recettes, a-t-elle dit, ont fait leur temps".

Commentant le soutien de l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi à Nicolas Sarkozy, elle a déclaré qu'elle ne voulait pas "de cette Europe à la Berlusconi".

Elle a affirmé qu'elle "tenait bon sur le socle des valeurs de gauche" et invité aussi à se tourner vers "des idées neuves, une nouvelle conception de la croissance économique, les compromis sociaux et en particulier la réforme de la démocratie sociale".

"Vous allez choisir le visage et les valeurs de la France, je veux avec vous faire gagner la France et je vous demande de me faire confiance et de mobiliser autour de vous pour que demain je sois la présidente de cette France présidente !", a-t-elle lancé, tandis que des cris et des sifflets d'approbation couvraient régulièrement sa voix.

"Dans une France qui sera fière de son choix, une maison France qui se mettra debout en remettant l'éducation au cœur de tout, en donnant aux familles les moyens de bien élever les enfants, en poussant les énergies, nous avons un devoir de victoire !", a-t-elle conclu.

Elle a longuement salué la foule en délire avant de quitter l'estrade, un grand sourire éclairant son visage fatigué.

La candidate ne s'était pas encore rendue dans la Drôme au cours de sa campagne présidentielle, entamée il y a treize mois pour conquérir l'investiture du PS.

Avec l'AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Présidentielles 2007
commenter cet article

commentaires