Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 21:22
"Je demande de se révolter contre cette façon qui consiste à dire que, puisque les sondages ont parlé, les urnes ont parlé", a déclaré la candidate ce matin sur RTL.

Ségolène Royal a lancé "un appel aux électeurs pour qu'ils ouvrent les yeux", viennent "voter massivement" dimanche et fassent "mentir les sondages". La candidate socialiste s'est indignée du fait que son rival Nicolas Sarkozy ait attribué, un peu plus tôt dans la matinée sur Europe 1, sa nouvelle poussée dans les sondages aux  "attaques outrancières" de Ségolène Royal à son endroit.

"Nicolas Sarkozy a dit 'les carottes sont cuites'. Je trouve cela indécent. A deux jours du vote, les électeurs n'ont pas encore choisi. Moi, je leur demande de venir voter massivement et aussi de se révolter contre cette façon de faire qui consiste à dire que puisque les sondages ont parlé, les urnes ont parlé. Et bien, non : venez massivement aux urnes et venez faire mentir les sondages", a-t-elle lancé.

"Il reste deux jours. Il y a beaucoup de choses qui peuvent se passer. Il y a des indécis. Il y a là une marge de manoeuvre pour faire gagner la France et je veux que la France gagne avec les valeurs que je défends et avec l'esprit de tolérance que j'ai montré". La candidate a insisté sur le fait qu'elle avait "tendu la main aux électeurs centristes avec lesquels demain (elle) travaillera". "Je lance un appel aux électeurs pour qu'ils ouvrent les yeux", a ajouté Ségolène Royal.

De son côté, François Hollande, le premier secrétaire du parti socialiste, en meeting ce vendredi soir à Toulouse, a estimé que Ségolène Royal a une "possibilité de gagner". "Avec Nicolas Sarkozy", a-t-il ajouté, "sauf certains privilégiés, beaucoup ont à perdre des acquis, des protections, des sécurités. A perdre aussi: la confiance qu'ils ont dans la République."

Avec dépêches d'agences

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Présidentielles 2007
commenter cet article

commentaires