Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 23:01

A près de 53%, les Français ont donc choisi de porter à la Présidence de la République Nicolas Sarkozy.


Tout en regrettant cet état de fait, je ne puis qu'espérer que la France pourra traverser l'orage sans trop de dommage. Car, bien entendu, au-delà de la légitime déception qui domine dans nos rangs et chez tous ceux qui ont voté pour la candidate socialiste, c'est l'état de la France et son avenir qui s'assombrit, qui m'inquiète ce soir.

Malgré tout, je tenais ici à remercier tous ceux qui ont porté leurs suffrages sur Ségolène Royal, tous ceux qui ont cru en elle et en son projet. Il convient également de saluer les efforts d'explication et d'information de tous les militants socialistes et plus largement de gauche, qui au premier comme au second tour, ont essayé de convaincre les français sur les marchés, dans la rue, dans des débats...

Mais la démocratie est ainsi faite... Une majorité de nos concitoyens ont donc préféré élire N. Sarkozy que Ségolène Royal pour la mandature suprême. Nous respectons ce choix qui s'est déroulé aujourd'hui de manière démocratique avec près de 85% de votants, ce qui, comme au premier tour, reste un motif de satisfaction.

Sachez toutefois, qu'en aucun cas, nous ne pouvons nous permettre ce soir de baisser les bras, car de nouvelles échéances nous attendent et ce dans un mois à peine !

Les élections législatives vont être un véritable troisième tour pour la droite.
Et nous avons plus que jamais un devoir impérieux de victoire car nous ne pouvons pas, nous ne devons pas laisser à l'UMP et à N. Sarkozy tous les pouvoirs, tous les droits !

Aussi, dès ce soir, j'en appelle aux électeurs de gauche, à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté, pour que le 10 et le 17 juin, la France se réveille enfin… Pour qu'elle se rende compte de sa terrible erreur et qu'elle se reprenne, en donnant la plus forte représentation possible à la gauche à l'Assemblée Nationale.

La gauche doit pouvoir exercer un vrai contre-pouvoir et continuer à représenter une alternative crédible. Ce soir, il n'est pas encore l'heure de tirer des enseignements pour l'avenir du PS et de la gauche, ce temps viendra bien assez tôt. Nous devons au contraire nous relever les manches pour éviter que l'aventure au pouvoir de la droite la plus réactionnaire qui soit ne tourne pas au tragique.

Nous devons êtres plus que jamais unis et tout ensemble tournés vers le seul objectif qui compte désormais, les législatives de juin.

Aucun autre enjeu, aucune autre échéance, ne doit prévaloir !

Et c'est avec conviction et détermination que je vous appelle, ce soir, à partir en campagne derrière moi pour bousculer l'ordre établi et redonner aux électeurs de notre circonscription le choix d'un autre avenir.

Michel Pineau
Mandataire de Ségolène Royal pour le Var
Coordinateur de Désirs d'Avenir 83
Candidat aux législatives dans la 4ème circonscription

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Présidentielles 2007
commenter cet article

commentaires