Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 17:22
Elsa Di Méo a, une fois encore et avec brio, fait entendre les idées de gauche et du PS à Fréjus et dans son canton, à l'occasion du second tour des élections cantonales partielles. Même battue par le candidat de droite, Maurice Accary, je ne peux que saluer la performance de ma jeune camarade puisqu'elle améliore son score global (32,65% des voix) et a réussi à arriver en tête, comme au premier tour, à Bagnols en Fôret (54,21%) et aux Adrets (50,31%). Des scores plus qu'encourageants d'autant que comme il y a une semaine, l'abstention a battu des records.

Malgrès le faible engouement médiatique et par là même populaire autour de cette élection, passée par trop inaperçue, force est de constater qu'Elsa Di Méo, reconnue pour "labourer le terrain" de Fréjus et des alentours, aura bien d'autres occasions d'expliquer et je le souhaite de faire partager au plus grand nombre, les valeurs de la gauche et du PS.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 21:12
Il y aura bel et bien un second tour dans le canton de Fréjus-Les Adrets-Bagnols en Forêt, pour notre amie Elsa Di Méo, la candidate du PS. Malgré les 52% obtenus par son rival de droite, Maurice Accary, Elsa Di Méo (24,07%) aura la possibilité de poursuivre son combat, dimanche prochain, en raison du très faible taux de participation (seulement 11%) qui rend obligatoire un second tour.


La candidate socialiste est par ailleurs arrivée en tête sur les communes de Bagnols-en-Forêt et Les Adrets de l'Estérel ! A Fréjus, elle réalise un bon score qui lui permet de conforter sa place de première opposante à la droite locale, loin devant les autres forces politiques, et de confirmer son score des municipales.

Bagnols-en-Forêt :
Di Méo : 43%
Accary : 31,4%
Racheline (FN) : 11,3%

Les Adrets de l'Estérel :
Di Méo : 41,7%
Accary : 36,7%
Racheline : 7,1%

Fréjus :
Di Méo : 22,1%
Accary : 54%
Racheline : 13,2%

Les deux candidats centristes (Modem et NC) se partagent le reste des voix à parts à peu près égales.

Pour le second tour, Elsa Di Méo aura besoin de la mobilisation de toutes et de tous. La section PS de Fréjus lance d'ores-et-déjà un appel à toutes les bonnes volontés pour venir les aider à tenir les bureaux de vote dimanche prochain (le site de la section PS de Fréjus : http://ps-frejus.over-blog.com).

Personnellement, je lui souhaite de renverser la tendance ou, à tout le moins, de réussir à fédérer encore plus d'électeurs sur sa candidature qui seule représente un choiox d'avenir et de changement dans cette partie du Var.

Maj du 18/06/2008 :
Elsa Di Méo tiendra une réunion publique, demain, jeudi 19 juin, à la Salle Agricola de Fréjus, à 18h30.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 18:10
Je relaie avec plaisir le message que m'a envoyé Tarik Belkhodja, le secrétaire de la section PS de Fréjus, à propos de la cantonale partielle pour laquelle Elsa Di Méo représentera le PS, dimanche 15 juin prochain lors du 1er tour. Il lance un appel aux bonnes volontés pour rejoindre le groupe des assesseurs...

"Comme vous le savez sans doute, nous abordons cette semaine les derniers jours de la cantonale partielle à Frejus, dans une indifference générale et une désafection des citoyens. Pourtant, pour la premiere fois depuis longtemps dans notre coin, nous avons tout donné au cours de ces deux campagnes.

Entre les examens de fin d'année, la fatigue des militants, nous avons du mal a boucler la liste des assesseurs pour le premier tour, ce dimanche. Pour etre assesseur aux cantonales, il faut etre électeur dans le departement. A ce jour, il nous manque dix assesseurs, sur la quaranataine de bureaux de votes. Aussi, si certain(e)s d'entre vous veulent venir se changer l'esprit sur la cote, nous vous accueillons avec plaisir."


Pour vous signaler auprès de la section de Fréjus, vous pouvez rentrer en contact par mail en cliquant ici.

Rappel des articles précédents sur ce sujet :
- Soutien à Elsa Di Méo (26 mai 2008)
- Elsa Di Méo à nouveau en campagne !


Lien vers le site d'Elsa Di Méo
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 15:07
Les querelles entre leaders nationaux du PS, qui ont occupé toute la place dans le débat politique et médiatique depuis plusieurs jours, confirment tristement mes craintes sur le syndrome du pouvoir au Parti Socialiste.

Pour autant, je persiste à croire que c'est par un rassemblement de nos forces au-delà des courants et autres motions et par l'envie d'aller vers les Français, d'écouter et de répondre à leurs préoccupations, que nous pourrons redonner du sens et de l'efficacité à notre action.

Or, si certains peuvent avoir tendance à oublier que nous faisons tous parti du PS, du même mouvement d'idées, je continue à penser que malgré les différences d'approches qui peuvent exister çà et là, un socle commun nous unit tous autour des valeurs de la gauche (solidarité, laïcité, épanouissement de l'individu...) !

Aussi, c'est tout naturellement que j'apporte tout mon soutien à Elsa Di Méo, notre candidate aux cantonales partielles de Fréjus (15 et 22 juin).

Elle organise le lancement de sa campagne, samedi 31 mai prochain, dans son local de campagne, 100 rue Montgolfier (Fréjus), à 11h30, autour d'un verre de l'amitié.
Je vous incite à venir nombreux la soutenir !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 10:33
undefinedVoici le communiqué de presse envoyé aux médias ce jour suite aux propos de M. Zabern tenus dans Var Matin le mercredi 19 mars.

"Les propos tenus par M. Zabern dans l'édition de Var Matin du 19 mars, appellent de ma part quelques obeservations. Tout d'abord, ce monsieur met une nouvelle fois (après l'avoir écrit dans sa profession de foi et dans des tracts) en doute mon intégrité et ma probité en sous entendant que je ne me serais maintenu au second tour que pour faire réélire le conseiller général sortant. En parlant d'un "petit arrangement entre amis", il n'honore pas le débat démocratique et je préfère mettre ces propos diffamatoires sous le coup de la déception d'un homme qui s'avère finalement n'être qu'un mauvais perdant.


Mon engagement politique, et cette campagne n'y a pas dérogé, a toujours eu pour but de dénoncer et de combattre la droite sous toute ses formes, qu'elle soit ouvertement encartée dans un parti ou qu'elle s'en cache. Oui, la gauche a pu, à l'occasion de ces deux tours de scrutin, non seulement se compter mais aussi faire entendre sa voix, ses idées. Dans le Var, les opportunités de faire valoir des valeurs et des projets différents est bien trop rare et par respect pour les électrices et les électeurs qui m'ont fait confiance, je me devais de continuer cette campagne jusqu'au bout. C'est bien là la seule raison de mon mon maintien au second tour, n'en déplaise à M. Zabern."
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 20:20
Résultats globaux
2nd tour des élections cantonales de Grimaud, 16 mars 2008
globaux2ndtourcanton.png infographie : lefigaro.fr


Inscrits : 23 294
Votants : 13 403
Exprimés : 13 041



Les résultats par commune
Grimaud (chef-lieu de canton)
- Jean-Marc Zabern : 46,07% - 750 voix (rappel 1er tour : 40,96% - 888 voix)
- Bernard Rolland : 38,82% - 632 voix (35,61% - 772)
- Michel Pineau : 15,11% - 246 voix (14,53% - 315)

Cogolin
- Bernard Rolland : 40,32% - 1685 voix (rappel 1er tour : 35,27% - 1441 voix)
- Michel Pineau : 30,03% - 1255 voix (30,03% - 1227)
- Jean-Marc Zabern : 29,65% - 1239 voix (20,80% - 850)

La Garde-Freinet
- Bernard Rolland : 45,58% - 392 voix (rappel 1er tour : 45,55% - 384 voix)
- Michel Pineau : 28,49% - 245 voix (27,52% - 232)
- Jean-Marc Zabern : 25,93% - 223 voix (19,69% - 166)

Plan de la Tour
- Bernard Rolland : 48,27% - 446 voix (rappel 1er tour : 46,64% - 659 voix)
- Jean-Marc Zabern : 32,47% - 300 voix (23,50% - 332)
- Michel Pineau : 19,26% - 178 voix (20,38% - 288)

Sainte-Maxime
- Jean-Marc Zabern : 45,17% - 2462 voix (rappel 1er tour : 26,63% - 1 785)
- Bernard Rolland : 43,17% - 2353 voix (47,43% - 3180 voix)
- Michel Pineau : 11,65% - 635 voix (16,07% - 1 077)

Lire aussi
La réaction de Michel Pineau à ces résultats
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 18:05
undefined

En premier lieu, je tiens à remercier les électrices et les électeurs du canton de Grimaud qui ont voté pour moi, les 9 et 16 mars derniers. Grâce à vos suffrages, la gauche a pu, pour la première fois depuis 25 ans, être présente au second tour dans ce canton !

Cette situation inédite, qui n'a pas semblé du goût de mes deux adversaires de droite, confirme néanmoins que les valeurs de justice sociale et de solidarité, dès lors qu'elles sont clairement affichées, peuvent progresser jusque dans cette partie du Var, pourtant plus que d'autres en proie aux égoïsmes et aux ambitions personnelles.

Après avoir déjà été présent, en juin 2007 au deuxiéme tour des législatives (hélas seul pour la gauche dans le Var), je constate avec satisfaction que le meilleur moyen de faire en sorte que la droite ne soit pas une fatalité pour notre département, c'est de faire valoir ses idées clairement et sans ambiguité !

Michel PINEAU
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 08:39

undefined
A quelques jours du second tour, je bats la campagne et avec ma suppléante Myriam Tricoci-Robert. Je suis plus que jamais sur le terrain, pour expliquer ma position et mes idées. Hier, jeudi, nous avons donc fait quasiment le tour de notre canton pour venir à votre rencontre et vous expliquer pourquoi dimanche il faut combattre la droite sous toutes ses formes et voter Michel Pineau.


undefined


A Cogolin, nous avons recontré de nombreux parents d'élèves et de commerçants qui nous ont félicité pour notre résultat du 1er tour et nous ont encouragé à poursuivre le combat contre la droite dans le canton. Bien sûr l'avenir des municipales a souvent été évoqué mais nous avons rappelé que le combat des cantonales était tout aussi important, le vote à gauche étant l'assurance de marquer une défiance claire et nette à la politique de droite menée depuis des années ici.




undefined

Sur le marché du Plan-de-La-Tour comme sur celui de Grimaud, nous avons rencontré nombre de citoyens qui nous ont dit leur ras-le-bol de la baisse du pouvoir d'achat. Des personnes âgées notamment qui se plaignaient à juste titre de leurs petites retraites.
Un bon moyen de leur démontrer que la droite ne tient pas ses promesses de campagne...





undefinedundefinedEnfin à Sainte-Maxime, entre sorties d'écoles et marché, nous avons pu constater que beaucoup de maximois gardaient la dent dure contre leur désormais ancien maire et toujours conseiller général sortant.
Nous avons ainsi pu discuter avec pas mal d'habitants qui ont certes du travail mais qui, pourtant, n'arrivent pas à se loger décemment. C'est la preuve que la politique de la droite, qui favorise des programmes immobiliers inaccessibles aux
familles locales, fait fausse route...





 Mon programme aujourd'hui
 Vendredi 14 mars

Rencontre avec les habitants
de Sainte-Maxime
sur le marché
en matinée

Tractages à la Garde-Freinet en après-midi.

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 15:53
undefinedAujourd'hui, j'ai lu avec attention les professions de foi de mes adversaires et j'ai été désagréablement surpris par la teneur du propos du candidat de droite, M. Jean-Marc Zabern.

Ce dernier affirme, en effet, que mon maintien au second tour de ces élections cantonales ferait le jeu du conseiller général UMP sortant, et que cela serait du à un « petit arrangement entre-amis ».

Je m'inscris totalement en faux devant ces accusations mensongères et quasi diffamatoires. Tout au long de ma vie politique et durant les différentes campagnes que j'ai pu mener (cantonales, municipales ou législatives), je n'ai eu de cesse de combattre la droite sous toutes ses formes et de dénoncer cette petite cuisine politique qui va à l'encontre de mes principes.

Je veux réaffirmer que mon maintien au second tour des ces élections cantonales est indéfectible et que je n'ai pas l'intention de céder aux pressions pour me retirer. Cette décision est mûrement réfléchie. Je la dois aux plus de 3 000 électeurs qui m'ont fait confiance au 1er tour et qui attendent que je défende jusqu'au bout les idées de gauche dans ce canton.

Je serais donc présent dans ce second tour pour porter, une fois encore, les valeurs de la gauche et les principes qui sont les miens… Car telle est ma conception de la démocratie et du respect dû aux électeurs qui iront voter ce dimanche.

Michel Pineau
Candidat PS aux second tour des élections cantonales du canton de Grimaud
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 12:18
undefined
Hier, mercredi 12 mars, se tenait à la Bastide Pisan à Cogolin, une réunion cantonale organisée conjointement avec la liste municipale d'Olivier Courchet.
Dans une salle comble et très intéressée, j'ai avec ma suppléante, Myriam Tricoci-Robert,
tenu à remercier  les électeurs qui m'ont fait confiance dès le 1er tour.
J'ai également appellé à voter massivement pour ma candidature au second tour,
pour mettre fin au règne sans partage de la droite dans notre canton.


undefined

Discours de Michel Pineau :

Bonsoir, tout d'abord je voudrais vous remercier toutes et tous ici et à travers vous tous ceux qui ont porté leur choix sur ma candidature dimanche dernier.

En réalisant un score très honorable, très proche de celui que j'avais déjà réalisé au printemps dernier lors du second tour des législatives, vous m'avez permis de montrer une fois de plus que la gauche avait une chance réelle de faire entendre sa voix dans le canton.

Désormais, nous voilà donc engagé dans un second tour pour ces cantonales. J'en suis comme vous ravi, mais je ne vous le cache pas, cela n'a de cesse de faire grincer des dents !

Bon nombre de personnes, notamment à Sainte-Maxime m'ont reproché dès dimanche soir mon choix de me maintenir au second tour. Le but de ces derniers est de tirer un trait définitif sur l'ère Bernard Rolland, de le priver de tous ses mandats locaux. C'est fait pour la mairie, et ils aimeraient bien le faire aussi ce dimanche pour le poste de Conseiller Général.

Vous me connaissez, vous savez ce que je pense du bilan de Bernard Rolland pour notre canton, et je n'ai eu de cesse de le dénoncer durant toute la campagne du 1er tour.

Bernard Rolland n'a pas de bilan et ses rares projets pour notre canton ne sont pas les bienvenus. Je ne peux donc pas être suspecté de le défendre et je souhaite évidemment moi aussi qu'il perde son poste.

Mais en aucun cas pour qu'il soit remplacé par M. Zabern, car entre eux deux, il n'y a même pas une feuille de papier à cigarette. Rien ne les différencie à mes yeux : ce sont deux hommes de droite qui n'ont aucune ambition réelle pour notre canton, si ce n'est d'avoir un poste !

Non, au contraire, en me maintenant et en provoquant une triangulaire inédite, je réaffirme que ma position n'est pas soluble dans le duel droite-droite que nous proposent Bernard Rolland et Jean-Marc Zabern.

Au nom des 3 000 électeurs qui m'ont fait confiance
dimanche dernier, je me dois de poursuivre mon combat.

Qui plus est, ce score, cette présence au second tour, jamais vue pour un candidat socialiste depuis 25 ans dans notre canton, démontre que nos idées, que la gauche peut non seulement se hisser régulièrement au second tour dans le golfe mais aussi faire entendre d'autres idées, défendre d'autres valeurs.

Je note que mes deux adversaires, qui étaient contrairement à moi, candidats aux municipales, ont été désavoués dans leurs villes respectives. Dans leurs villes, les citoyens leur ont clairement dit : "nous ne voulons pas ou plus de vous pour gérer les affaires de la cité".

Aussi, d'ici à dimanche, c'est ce message qu'il faut faire passer : changeons radicalement d'orientation pour Cogolin, La Garde Freinet, Sainte-Maxime, Le Plan de la Tour et Grimaud. Tous ensemble nous pouvons donner un autre visage à notre canton, lui donner de vraies chances de répondre enfin aux problèmes récurrents de transports, de logement, d'emploi et d'environnement qui nous minent depuis des années.

Dimanche, votez et faites voter Michel Pineau pour donner la chance à notre canton la chance de connaître un autre avenir !

undefined

Discours de Myriam Tricoci-Robert (suppléante) :

Mes chers amis,
Nous voilà donc au second tour des élections cantonales. C’est une énorme satisfaction car bien peu nous donnaient une chance de faire autre chose que de la figuration dans cette élection. Aussi, comme l’a fait Michel Pineau avant moi, je tenais à remercier toutes celles et ceux qui nous ont fait confiance dès le 1er tour.

Ce canton, depuis de trop longues années, est voué à la droite. Aussi, nous avons décidé de ne pas avancer masqué et au contraire de revendiquer haut et fort notre positionnement de gauche. Je reste persuadée que nous n’avions rien à perdre à afficher clairement nos soutiens, PS, PCF, Verts, Mouvement Républicain et  Citoyens et Parti Radical de Gauche.

Et force est de constater que les électeurs ont apprécié ce positionnement en nous permettant d’accéder très largement au second tour. Loin de nous faire perdre des voix, cette honnêteté politique a permis à bon nombre de citoyens de voter en conscience pour une vraie alternative à cette droite toute puissante qui régente nos vies et les affaires publiques dans notre canton.

Désormais, nous sommes engagés dans un combat qui va plus loin que le simple résultat de dimanche prochain. Quoi qu’il arrive, nous devrons tous tirer les leçons de ces élections et préparer l’avenir en revendiquant clairement nos valeurs et nos idées d’hommes et femmes de gauche.

Dimanche, j'en appelle donc à l'audace des électeurs ! Je leur demande d’oser voter pour la gauche. Osez donner à notre canton un autre avenir avec un homme différent, fort de ses convictions. Un homme qui a envie de redonner ses lettres de noblesse à la justice sociale, qui veut remettre l'humain au centre des décisions, qui veut préserver notre environnement et qui entend mettre en pratique localement des solutions différentes à toutes celles prônées par la droite qui ont échoué depuis des dizaines d’années.

Dimanche, face à deux candidats de droite que rien n’oppose au niveau des idées et des projets et que tout rapproche sur le plan de l’ambition personnelle, le vote à gauche sera l’assurance d’une politique différente pour notre canton.

Chers amis, dimanche, si tout le monde se mobilise autour de la candidature Pineau, nous pouvons encore créer la surprise et construire enfin un autre avenir pour notre canton ! 

undefined
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cantonales 08
commenter cet article