Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 00:00
L'enquête publique, préalable à l'entrée en vigueur du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Golfe de Saint-Tropez se déroulera du 29 mars au 28 avril prochain, en Mairie de Cogolin.

Je vous invite à participer activement à cette enquête publique et à consigner
vos questions et observations ou à en faire part au Commissaire Enquêteur.

Pour mémoire,vous pouvez prendre connaissance de mon point de vue sur la question en cliquant ICI.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 04:00
Je vous invite à vous rendre sur le site de la section PS de Cogolin pour suivre les derniers dévelopements suite au Conseil Municipal sur le Compte Administratif 2005 et le Budget Primitif 2006 qui s'est déroulé le 14 mars dernier.


Vous y trouverez notament l'article de compte-rendu du Conseil paru dans Var Matin le 18 mars ainsi que le texte intégral de la motion contre le désengagement de l'Etat que j'ai proposé à la majorité municipale...
 

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 01:31
Avant de voter contre le Compte Administratif 2005 et le Budget Primitif 2006, j'ai, au nom de tous les Conseillers Municipaux socialistes de l’opposition, tenu à expliquer notre vote :

« Une fois n’est pas coutume, je commencerais, M Sénéquier, si vous me le permettez, par vous décerner un bon point… Vous venez en effet de nous présenter le Compte Administratif 2005 de Cogolin juste avant que nous votions le Budget Primitif 2006. Je salue le travail que les services administratifs municipaux ont du effectuer pour réaliser ce petit exploit quand on sait les difficultés qu’éprouvent la quasi-totalité des communes pour obtenir préalablement de la part du Trésor Public, les sésames indispensables que sont les comptes de gestion des percepteurs. C’est donc que vous entretenez d’excellentes relations avec celui de Grimaud. Tant mieux si c’est le cas, surtout si les Cogolinois profitent de cette situation d’anticipation au travers de vos choix et de votre gestion financière.

Mais mon satisfecit s’arrêtera là car, malgré cette accélération calendaire, force est de constater que l’optimisme n’est pas au rendez vous, bien au contraire…

Ainsi, et c’est une première, puisque nous avons désormais l’avantage de pouvoir comparer trois exercices simultanément (2003-2004-2005), que constatons nous ? Des dépenses qui explosent : + 20% en trois ans et qui augmentent 4 fois plus vite que les recettes dont les prévisions pour 2006 ne sont guère plus réjouissantes !

Alors pourquoi et comment en sommes nous arrivés là ? Erreurs de gestion, endettement permanent, reports exorbitants qui sont en partie responsables de la situation… Pour vous faire plaisir, M. Sénéquier, je ne vais pas me répéter cette année encore ! Après tout, vous avez votre méthode, nous ne la comprenons pas, vous avez vos choix et vos orientations, nous ne les partageons pas… Mais c’est ainsi ! Je voudrais juste donner une explication rationnelle à la baisse progressive de nos recettes et je suis sûr que sur ce point, vous devez en être convaincu avec nous, il s’agit du désengagement massif et continu de l’Etat !

Exercice après exercice, l’Etat nous fait payer, en gelant nos dotations, ses transferts de compétences mal évalués financièrement, ses mauvaises réformes fiscales et ses baisses d’impôts sur le revenu en faveur des moins démunis !

Aussi plutôt que d’échanger entre nous les mêmes arguments, laissez-moi vous faire une proposition réaliste et constructive…

Je vous propose de faire voter par notre Conseil Municipal, à l’instar de ce qui se passe dans d’autres communes et collectivités de tous bords et toutes tendances confondues, une motion appelant les Pouvoirs Publics à une réforme profonde des dotations nationales pour assurer une véritable autonomie financière de nos collectivités ! Je suis prêt à vous proposer un projet de rédaction d’une motion allant dans ce sens… »

Michel Pineau, Conseiller Municipal PS de Cogolin, secrétaire de section PS
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 17:34
Séance importante pour le Conseil Municipal, le mardi 14 mars, avec la présentation du Budget Primitif 2006 de la commune.
Comme à chaque fois, je vous invite vivement à venir vous faire votre propre opinion sur la gestion municipale puisque, rappelons-le, les séances du Conseil Municipal sont publiques !



  Mardi 14 mars

Séance du Conseil Municipal
(Budget Primitif 06),
à 18h15, à la Bastide Pisan.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 00:00
Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Golfe de Saint-Tropez, (qui concerne deux cantons, Saint-Tropez et Grimaud, et donc la ville de Cogolin), est relativement bien avancé puisque le projet d'Arrêté est d'ores et déjà prêt ! C'est évidement une bonne chose car ce type de structure est appelée à constituer un outil intéressant permettant de développer harmonieusement le Golfe.

Malheureusement, il me semble que le versant politique de ce développement a été oublié en chemin. Où est donc l'intercommunalité promise il y a de cela encore un an par le Maire de Cogolin ? Un regroupement de communes me paraît indispensable pour porter politiquement les projets évoqués dans le SCOT et mettre en oeuvre ses principaux objectifs. Pourtant, telle soeur Anne, je ne vois rien venir et M. Sénéquier, qui était pourtant prompt à nous abreuver de grandes déclarations voilà quelques mois, semble désormais muet sur le sujet.

Autre grand mystère Cogolinois, le Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il n'a plus donné signe de vie depuis plusieurs mois ! La municipalité ne communique plus sur l'élaboration de ce document d'urbanisme si important. Au moment où le SCOT va s'imposer à nous tous, notre PLU est au point mort alors même que ces deux documents auraient dû sortir de manière concomitante.

Cette absence d'avancée sur le PLU est d'autant plus inquiétante que cela revient à dire que ce sont les préconisations venues de l'ensemble des villes du Golfe et les contraintes du SCOT qui vont s'imposer à notre ville sans que les Cogolinois n'y aient vraiment eu leur mot à dire.

Je considère qu'il s'agit là pour le moins d'une erreur majeure de M. Sénéquier, erreur qui risque fort de compromettre nos marges de manoeuvre pour décider par nous-mêmes de l'avenir de notre commune.

Je parle d'erreur car je ne veux pas croire que tout cela puisse être le fruit d'une volonté délibérée de l'équipe municipale en place... Cela sous-entendrait d'autres orientations et induirait des choix politiques pour le moins étranges. Je préfère encore penser qu'il s'agit tout simplement d'un certain laisser-aller, d'un laxisme auquel les Cogolinois ne sont malheureusement que trop habitués depuis bien longtemps !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 18:49
Un slogan convenu, quelques panneaux vite réalisés et l'on pourrait croire qu'à Cogolin, l'environnement et la propreté, c'est une affaire qui roule !

Mais, loin de ces effets de communication, la réalité est tout autre...

Derrière les belles publicités, il y a les quartiers que la ville tient propres, qu'elle entretien, surveille et nettoie avec assiduité et efficacité. Et puis, il y a les autres, ces
quartiers éloignés géographiquement du centre, ceux qui représentent moins d'intérêt politique pour la majorité municipale. Alors, là, sans être un marigot, on y trouve des détritus, moins de beaux par-terres de fleurs et des ruisseaux mal entretenus. Les routes ne sont pas refaites et les trottoirs, quand ils existent, sont parfois défoncés ou impraticables...

C'est ce respect de l'environnement à géométrie variable que j'avais dénoncé, avec mes collègues de l'opposition municipale de gauche, dans un tract à l'automne dernier.
Un sujet malheureusement toujours d'actualité donc puisque malgré cette récente campagne de communication, la Ville n'a pas changé d'attitude.

Le Maire de Cogolin préfère toujours embellir et entretenir certains quartiers au détriment d'autres comme si les habitants du centre-ville méritaient plus de considération que ceux de Coletto, des Anches ou de Cogolin Plage par exemple. Comme si...

 + d'infos :  (à lire
sur le site du PS de Cogolin)
- l'article sur l'environnement publié en octobre dernier
- l'intégralité de La Lettre N°1
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 12:20
Malgré la tempête de pluie qui faisait rage, hier soir, vendredi 27 janvier, ce sont tout de même près d'une trentaine de personnes qui ont répondu à l'appel à l'occasion de la 1ère réunion publique de l'année 2006 des élus de Gauche de l'Opposition Municipale de Cogolin, à la Bastide Pisan.

Après s'être tour à tour exprimés sur la politique locale et sur leur volonté d'aller de l'avant pour cette nouvelle année, Jacky ETIENNE, Chantal BREUT, Jean-Baptiste TERRAZZONI,
Pierre DASPRE et Michel PINEAU, ont ensuite laissé la parole au public afin de débattre de nouveaux moyens d'action.

"Le principal sujet de cette réunion était
de renouer le contact avec les Cogolinois", dit Michel Pineau, "de faire le point sur les grands sujets débattus depuis notre dernière rencontre en octobre 2005 mais aussi et surtout de lancer une initiative concrète : tous ensemble, nous avons réfléchi aux moyens de renforcer l’opposition municipale à Cogolin."

Le premier résultat concret issue de ce débat est la création d'un Comité de Ville. "Afin d'être toujours plus à l'écoute de nos concitoyens et de leur expliquer notre action, nous allons lancer
un Comité de Ville. Ce dernier permettra de réfléchir et d'expliquer la position des élus de l'opposition municipale lors de chaque Conseil Municipal."

La 1ère réunion du Comité de Ville est programmé le vendredi 10 mars à 18h, à la Bastide Pisan (1er étage). Au cours de cette réunion publique, seront expliquées et débattues les prises de positions des élus de gauche sur le budget communal qui sera présenté le mardi 14 mars en séance du Conseil Municipal.

"Nous espérons que ce Comité de Ville permettra à tous nos sympathisants de mieux connaître nos positions et, dans un avenir proche, à tous ceux qui ne se reconnaissent pas ou plus dans la manière qu'à l'équipe Sénéquier de gérer la ville, de découvrir nos contre-propositions !"

La réunion s'est ensuite conclue sur ce double rendez vous, les cinq élus présents rappelant l'importance de la présence d'un maximum de Cogolinoises et de Cogolinois, le 14 mars au Conseil Municipal, haut lieu de la vie démocrtatique de notre ville !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 08:00
Voilà près de 50 ans que l'on parle du désenclavement du Golfe de Saint-Tropez. C'est un vrai serpent de mer, une patate chaude que l'on se repasse de responsables en responsables, sans que jamais rien ne dépasse le stade des promesses ou des études !

Bourges, Quilès... autant de rapports et d'expertises qui s'empilent les uns sur les autres depuis des années sans jamais apporter la moindre solution à une population locale traumatisée par les effets nocifs d'une circulation automobile des plus importantes et qui ne cesse de croître.

Car c'est un fait indéniable, le Var accueille de plus en plus d'habitants et atteint des pics inouïs de fréquentation : 500 000 habitants l'été, 40 000 véhicules/jour entre le 14 Juillet et le 15 août. Inutile, dès lors, de dire que la situation routière du Golfe est devenue catastrophique : il faut parfois plus de trois heures, certains jours d'été, pour relier Cogolin à St Tropez... séparés pourtant par 8 malheureux kilomètres !

Certes, différents scénaris ont été "envisagés" pour pallier pareille asphyxie et pour désenclaver enfin cette partie de notre département. Pêle-mêle, on été évoqués un contournement de Sainte-Maxime par la plaine de Grimaud, le dédoublement de la voie entre le Muy et Ste-Maxime, le passage à 2X 2 voies sur le même barreau routier... Mais, finalement, aucune solution n'a jamais été retenue car aussi bien les élites Parisiennes que les édyles Varois (le Maire de St-Tropez en tête), ont toujours eu mieux à faire au dernier moment. On appelle çà "privilégier d'autres choix budgétaires".

En attendant, les habitants du Golfe subissent les embouteillages !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Cogolin
commenter cet article