Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 08:52
Découvrez les prochains rendez-vous que je vous fixe...

Mon agenda
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 10:32
- Lundi 16 avril :
Je serai présent aux côtés de Vincent Peillon, porte-parole de Ségolène Royal, qui tiendra un meeting à 18h30 à la salle Malraux de l'Espace Saint-Exupéry, à Draguignan.

- Jeudi 19 avril :
Je serai présent sur le marché de Ramatuelle, pour une distribution militante, avec la section locale du PS, dans le cadres des élections présidentielles.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 07:45
La France, Présidente !

"La France ne peut reprendre la main et se remettre en mouvement
que si tous les Français s'y mettent"
Ségolène Royal

Téléchargez le nouveau document de campagne de Ségolène Royal
(cliquez sur la photo pour télécharger le PDF)

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 10:12

Inauguré le 10 mars dernier, le local de campagne de Cogolin est désormais ouvert tous les jours, du lundi au samedi, de 10h à 12h30 et de 16h à 19h. Tenu par des militants convaincus, il se veut un lieu d'accueil, d'information sur la campagne présidentielle et législative, d'écoute et de débats.
Personnellement, j'essayerai, durant toute la campagne, d'être présent autant que possible et notamment le  samedi matin. Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à venir nous voir, au 17 rue Gambetta, à Cogolin

Sachez enfin qu'à Draguignan, une permanence sera également présente,
 au 11 rue des marchands
.
Elle sera inaugurée samedi 24 mars prochain, à 11h30.
Vous y êtes naturellement tous conviés !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 11:10
Depuis quelques jours, j'ai bénéficié de quelques articles dans les médias locaux. Ils reviennent sur les actions de terrain (tractage, réunions, annonce de l'inauguration de mon local de campagne ce samedi 10 mars, à 11h30 à Cogolin)... Des actions que je mène avec mon suppléant Claude Roux, en binôme sur toute la circonscription, qu'il s'agisse de St-Tropez, Cogolin, Le Lavandou ou La Croix-Valmer ou dans le centre et le Haut Var (Draguignan, Lorgues, les Arcs, Le Luc ou Aups).

Vous pouvez lire ces articles en cliquant sur les vignettes  :






- la brève parue dans Var-Matin (édition du Golfe) ce mardi 6 mars
(cliquez ensuite sur Download pour visualiser l'article)









- l'article paru dans la Marseillaise ce jeudi 8 mars
(cliquez ensuite sur Download pour visualiser l'article)


Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 19:07
Décidément, faire la course en tête et avoir l'opinion publique à ses côtés n'est pas de tout repos pour Ségolène Royal. Avant même d'avoir annoncé officiellement sa candidature à l'investiture PS pour la présidentielle de 2007, elle est devenue depuis plusieurs jours la cible d'attaques de tous bords.

François Bayrou, président de l'UDF, a choisi samedi dernier la légèreté en raillant à son propos, devant l'université d'été de son parti, "les jolis maillots de bain" de l'été à la Une des magazines. Pendant ses vacances, elle avait été photographiée à son insu, en bikini turquoise, et les photos avaient été publiées dans deux magazines. Laurent Fabius avait sur ce thème ironisé à la Rochelle en affirmant que le "look" ne suffisait pas pour l'emporter et renchérissant : "moi je dis : voici mon programme et non pas mon programme, c'est Voici".

Tout sauf Ségolène : le tube de l'été... et de la rentrée !
Sur le même ton, Nicolas Sarkozy avait noté cette semaine devant l'université du Medef qu'une élection "ce n'est pas un concours de beauté... encore que". Martine Aubry, Maire PS de Lille et ex-ministre des affaires sociales, n'a pas mâché quant à elle ses mots : "L'important quand on veut être président de la République, c'est d'apporter une vision aux Français. Le problème n'est pas de leur plaire, pas de savoir si on a les bonnes mensurations". Trop "séductrice", pas assez "pédagogique", lui reproche aussi l'ancien ministre UMP, Alain Carignon, dans le Parisien-dimanche. "Il y a chez elle trop de contenant, pas assez de contenu", ajoute-t-il.

Attaquée sur le fond et sur la forme
Justement côté contenu, Nicolas Sarkozy l'a aussi attaquée sur le fond dans une interview dans le Figaro-magazine paru ce samedi, soulignant le "vide sidéral" de son discours. "La contribution de Mme Royal au débat d'idées est proche de zéro", a-t-il affirmé. "Quelles sont ses idées sur l'immigration ? Aucune. Quelles sont ses idées sur l'économie ? Aucune". Trop occupé à démêler l'Affaire Clearstream ou à examiner "au cas par cas", les dossiers de sans papiers, il n'aura certainement pas du trouver le temps de lire la presse ou d'écouter radios et télés ces derniers mois...

Ne pas revivre 2002 : ma seule obsession !
Certes, et c'est le jeu politique, tout un chacun a parfaitement le droit d'exprimer son point de vue sur ses adversaires... Ségolène Royal a eu, et ce n'est pas le dernier de ses mérites, l'intelligence de concentrer ses attaques sur la droite, sur ses vrais adversaires. Malheureusement, on le voit, elle n'est pas épargnée par ses "camarades" de gauche et  notamment par certains membres du PS. Personnellement, je reste persuadé que c'est malheureusement le meilleur moyen de nous disqualifier auprès du peuple, de ceux même que nous visons à défendre... Si tout cela devait se poursuivre, si tous les "éléphants" devaient continuer ainsi à entretenir de stériles divisions, alors préparons-nous, sans tarder à de cruelles désillusions...

Avec AFP
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 08:00
Je vous ai parlé, à la mi-juillet de l'opération de parrainage républicains d'enfants sans-papiers, organisée à Ramatuelle par l'ASTI (l'Association de Solidarite avec les Travailleurs Immigres du Var) et La Ligue des Droits de l'Homme de Toulon. A cette occasion et à l'instar de plusieurs élus de gauche du Var, j'ai pris mes responsabilités en parainant une enfant sans-papier mais scolarisé et injustement menacé d'expulsion.

Alors que la date de la rentrée scolaire approche, je suis, en tant que parrain, plus que jamais vigilant sur le sort que va lui réserver l'Etat. Je lui réitère donc ici, ainsi qu'à ses parents, mon engagement à défendre son droit de suivre sa scolarité en France, aux côtés des ses parents, au sein de sa famille.

En espérant que son cas sera reconnu comme "acceptable" par les autorités compétentes afin qu'elle dispose de papiers en bonne et due forme et puisse faire sa rentrée scolaire comme tous les enfants de ce pays, je vais rester en contact avec les asociations locales qui la défendent et je ne manquerais pas de vous tenir informé de sa situation.

Photos prises lors de la cérémonie de parrainage, le 13 juillet dernier à Ramatuelle (source et crédits photos : site de l'Asti / blog de Tarik Belkhodja
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 23:00
logo RESFIl est des images, des cris, des souffrances qu'on ne peut tolérer. Comment ne pas être choqué face à ces enfants de parents sans papiers que l'Etat Français promet d'expulser ?
Comment ne pas être révolté quand on voit les files d'attente se former de jour comme de nuit devant les préfectures, des files formés d'hommes de femmes et d'enfants, venus
quémander une régularisation promise au cas par cas par les autorités ?
Comment ne pas avoir la nausée devant cette situation dramatique promise à ces familles qui ne semble émouvoir ni le président de la République, ni Arnaud Klarsfeld, l'avocat "caution morale" du Ministre de l'Intérieur à l'origine de ces évènements ?

Comme de nombreux français de toutes origines et de tout bords politiques qui se disent prêts à cacher des enfants, en contrevenant à la loi, pour leur éviter le triste et injuste sort d'une expulsion dans un pays qui n'est pas ou plus le leur, j'ai décidé, il y a quelques jours de parrainer à mon tour l'un de ces enfants.

Cette décision lourde de sens, je l'ai prise en mon âme et conscience, comme 6 autres élus de gauche du Var, car je ne peux tolérer plus longtemps l'idée qu'en 2006, des policiers et des gendarmes français puissent sur ordre ordre du Ministère de l'Intérieur et des Préfets, arrêter des enfants sans papier et les expulser en toute légalité.

Je vous le dis solennellement, nous ne devons pas accepter cela... En aucun cas ! Cela serait trop grave.

NB : La cérémonie de parrainage republicain a eu lieu le 13 juillet dernier à Ramatuelle, à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme de Toulon et de l'ASTI, pendant la manifestation "La République nous appelle", dans le cadre de l'opération nationale lancée par RESF).

Plus d'infos :  Le site du Réseau Education Sans Frontière (http://www.educationsansfrontieres.org)
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 12:35
Alors que la France vient de faire un entrée timide et bien peu exaltante dans le Mondial 2006, je pense sincèrement que mon goût pour du football et du beau jeu va être mis à rude épreuve au cours de deux matchs qui restent aux Bleus pour essayer de passer le 1er tour...
Mais c'est sur un autre plan que je souhaitais vous parler du football. Je n'en peu plus de voir et d'entendre les hommes politiques et notamment ceux de la majorité, tenter de récupérer l'équipe de France et la Coupe du Monde...


On le sait, le président Chirac aime à se montrer dans les stades, écharpe au cou, histoire de faire oublier ses absences de plus en plus criantes sur la scène politique nationale et internationale.
Peu avant leur départ pour l'Allemagne, c'est un premier ministre très affaibli qui y est allé de sa visite aux Bleus, à Clairefontaine. Et c'est sans compter sur une grande partie de l'UMP qui attendait ces deniers jours avec une impatience non-dissimulée, le début de l'épreuve, non pour la beauté du sport mais par intérêt. Quelle tristesse !!

Mais il est vrai qu'avec cette Coupe du Monde en Allemagne, on n'entend plus guère parler dans les médias des sujets qui fâchent : rien ou si peu sur l'affaire Clearstream, les mauvais chiffres du chômage ou de l'assurance maladie, sur les démêlés inter-gouvernementaux en vue de 2007 ou encore sur les plans sociaux qui ne cessent de ravager notre pays...

On comprend mieux dès lors l'empressement de ceux qui sont aux affaires aujourd'hui pour que tout tourne autour du foot. Qu'à leur yeux un but des Bleus est plus important en ce moment que de bons résultats économiques ou sociaux et qu'une blessure ou une expulsion d'un français puisse prendre un caractère catastrophique...

Franchement, je vous le dis, cette manière de détourner le regard du peuple des vrais problèmes ne grandit pas nos dirigeants !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 22:36
Si je ne vous ai pas reparlé de l'affaire Cleartsream depuis quelques temps, c'est que je suis comme vous : je n'y comprend rien ! Sauf une chose : c'est qu'aujourd'hui, notre pays est aux mains d'hommes et de femmes qui ne se font pas une haute idée de leur éminente responsabilité et préfèrent passer leur temps à tenter de perpétrer des assassinats politiques aux frais des contribuables, plutôt que de gérer la France.

Et, pendant ce temps là, alors que certains prêtent beaucoup d'intérêt à cette affaire nauséabonde, les Français vont mal... Fermetures, licenciements massifs, délocalisations et autres plans sociaux (chez DIM et EADS par exemple) frappent de nouveau les salariés. Mais qui en parle ? Qui l'écrit ? Qui l'explique ? Personne ou presque. 

Et puis, cette semaine, le premier ministre lui-même décide finalement de monter au front. Il jure, la main sur le coeur, aux employés de la SOGERMA qu'il fera tout pour éviter le départ des emplois vers le Portugal. Il dit à qui veut l'entendre qu'il se battra pour conserver les 1000 emplois et l'activité sur le site bordelais... Et dire que dans un premier temps,
c'est tout juste si on entendait pas la majorité parlementaire expliquer que les salariés bordelais pouvaient s'estimer heureux que leurs emplois restent en Europe et se soient pas délocalisés en Asie !

Les indécentes incantations du 1er ministre relèvent bien évidement du mensonge et constituent, sans doute aucun, une injure de plus faite aux salariés ! En effet le premier ministre a tout simplement oublié de préciser que l'Etat, à la fois client et actionnaire de la Sogerma (à travers EADS), a lui-même contribué à la délocalisation de la maintenance de ses avions militaires au Portugal.

Comme l'a fait remarquer avec justesse le secétaire de la CFDT sur Europe 1 : "L'Etat s'est désengagé en tant que client et a organisé une délocalisation réelle qui supprime 1.000 emplois ! Maintenant l'Etat va devoir investir dans la réindustrialisation du site et ça va coûter finalement plus cher que cette délocalisation". Comme François Chéreque le souligne encore, le gouvernement a "une responsabilité sociale, en particulier vis-à-vis de ses clients", d'autant, faut-il le rappeler que l'Etat "était au courant" du projet de fermeture de l'usine Sogerma en tant qu'actionnaire d'EADS !

Que dire de plus ?

Crédit photo : AP/Nouvel Obs
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Politique
commenter cet article