Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 19:34
franchisesmedocs.jpgC'est une bonne nouvelle avant tout pour sa santé : Jean-Pierre Ona, ce varois qui avait décidé de faire une grève des soins pour protester contre les franchises médicales vient d'annoncer qu'il stoppait son action. Il a pris cette sage décision suite à la conversation téléphonique qu'il a reçu de la part de Bruno-Pascal Chevallier, qui fut le tout 1er en France à revendiquer de la sorte contre ces injustes ponctions faites aux malades !

A titre personnel, j'estime que cette intervention est la bienvenue. Elle va permettre à Jean-Pierre Ona, cet Ampusien atteint d'une grave maladie, de poursuivre son traitement tout en continuant à lutter, sous d'autres formes contre cette nouvelle taxe imposée par l'état sur la santé.

A ce propos, je ne peux que vous inviter à vous rendre sur deux sites pour vous aussi montrer votre désapprobation face à ces mesures discriminatoires et signer l'appel contre la franchise Sarkozy : 

Le site de
Bruno-Pascal Chevallier :  http://grevedesoins.fr

L'appel contre les franchises médicales :
http://www.appelcontrelafranchise.org/franchise.php


Lire l'article de Var Matin du 14 janvier :
undefined
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 16:03
undefinedLes franchises médicales sont injustes et ne font qu'accroître les problèmes d'accès aux soins, notamment pour les plus démunis et j'ai déjà eu l'occasion sur mon blog de vous en parler récemment. Le Var n'est bien entendu par à l'abri et j'ai été alerté ce week-end par Yves Hédon (candidat aux municipales à Ampus) du choix d'un de ses concitoyens et ami d'entammer à son tour une grève des soins pour protester contre ces franchises médicales. Suite à l'article paru dans Var Matin aujourd'hui, lundi 14 janvier 2008, j'ai cosigné ce communiqué de presse de la fédération socialiste du Var.

"La Fédération Socialiste du Var se déclare consternée devant l'initiative désespérée de Jean-Pierre Ona, cet Ampusien atteint d'une maladie très grave (voir ), qui a décidé d'arrêter de se soigner pour protester contre l'application des franchises médicales mises en place par le gouvernement.

L’attitude de monsieur Ona est avant tout l’appel au secours d’un malade qui a besoin d’aide pour continuer un traitement médical lourd, rendu de plus en plus onéreux par l'augmentation injuste des coûts d'accès aux soins (transports, actes médicaux, médicaments), une augmentation voulue par le président Sarkozy et sa Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Cette situation démontre que les pouvoirs publics se désengagent vis-à-vis des malades en mettant fin au principe de solidarité sur lequel repose notre système de protection sociale. La détresse manifestée par monsieur Ona démontre à quel point ces franchises médicales sont absurdes.

Le PS Varois en appelle donc au gouvernement pour que ce geste désespéré ne se reproduise pas. Cette attitude ne doit pas devenir un moyen de lutter contre la hausse des coûts des soins. Il en va de la vie de ces malades !"
 
Robert Alfonsi, 1er secrétaire fédéral du PS du Var
Michel Pineau, secrétaire fédéral PS, ancien candidat aux législatives dans la 4ème circonscription
Yves Hédon, secrétaire fédéral du PS du Var, candidat aux municipales à Ampus.


Lire l'article de Var Matin (cliquez sur la photo pour l'ouvrir en grand) : 
undefined
Lire aussi sur mon site :
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 07:21
franchises.jpgOn l'a appris récement et cette action fait froid dans le dos tant elle démontre par l'absurde le danger des mesures anti-sociales mise en place par le gouvernement Sarkozy. Un malade du sida habitant Morsang-sur-Orge (Essonne), vient d'expliquer ces jours-ci avoir entamé depuis trois mois une grève des soins en arrêtant ses traitements pour protester contre l'instauration des franchises médicales en vigueur depuis le 1er janvier.

M. Chevalier n'a voulu rendre son action publique qu'au moment de l'application de la loi, a-t-il expliqué lors d'une rencontre avec un journaliste de l'AFP. "Je n'encourage pas à cela. J'ai pris mes responsabilités", a-t-il ajouté. Ces franchises non remboursables à la charge des patients s'élèvent à 50 centimes d'euros par boîte de médicaments et par acte paramédical et 2 euros par transport sanitaire, dans la limite d'un plafond global de 50 euros par an. "Cela affaiblit les plus faibles", s'énerve ce travailleur social de 45 ans, atteint de cette maladie longue durée depuis une vingtaine d'années. Dans l'édition de samedi du journal l'Humanité, M. Chevalier, responsable du Centre communal d'action sociale (CCAS) de Morsang-sur-Orge, conteste le principe même de franchise médicale, précisant "payer déjà la solidarité, avec ses impôts". "Ces 50 euros s'ajoutent déjà aux franchises existantes. De nombreux malades, comme des invalides, des personnes atteintes de longues affections, ne pourront plus faire face", estime-t-il.

Dans une lettre écrite au président de la République, datée du 3 janvier, il explique sa démarche et déclare qu'"avec la franchise médicale, chacun de nous se sent responsable, voire coupable, d'être malade, et par cette faute, nous allons devoir payer pour l'accès à ce droit fondamental qu'est celui de la santé".

Avec AFP

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 19:50
MDMvisuelRapport.jpgVoici une info qui ne fera certainement pas le tour des médias aujourd'hui, mais qui révèle bien plus que de long discours l'état social critique de la France. Un état pour lequel la politique de la droite depuis 2002 et plus encore celle menée par Nicolas Sarkozy depuis 5 mois, est pleinement responsable !

Les plus pauvres éprouvent de plus en plus de difficulté à se faire soigner en France dans un contexte de "reculs législatifs" et de "peur de la police", dénonce aujourd'hui Médecins du Monde (MDM) dans un rapport annuel publié avant la Journée du refus de la Misère. Dans ce document de l'observatoire de la Mission France issu de l'analyse de quelque 40.000 consultations réalisées en 2006 dans les 21 centres d'accueil, de soins et d'orientation (Caso) de l'association, MDM dresse le portrait d'une population vulnérable, victime à la fois de précarité, de pathologies aggravées par les conditions de vie, de retards d'accès aux soins et de freins à l'accès aux droits. MDM considère tout d'abord comme un "signe inquiétant" la baisse du nombre de patients reçus en consultations en 2006 (-16%) qui semble se confirmer en 2007. C'est pour l'association une conséquence des "reculs législatifs", de "l'atmosphère de déni de droits" et de "chasse à l'étranger".

Il va sans dire qu'actuellement la patrie des droits de l'Homme bafoue ses idéaux en faisant la chasse aux clandestins, en instaurant des quotas de reconduite à la frontière, en poussant, par peur ou désespoir des gens à se défenestrer pour échapper à des opérations policières, en dissuadant les plus démunis d'aller se faire soigner (refus de la CMU) ou en instaurant des franchises médicales discriminantes... C'est donc là un bien triste bilan qu'assène avec force et conviction Medecin du Monde, et cela se passe chez nous, en France, pas dans le tiers monde !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 08:10
maniffranchises005.jpg70%, c'est le chiffre du week-end, révélé par le Journal du Dimanche hier. 70% de français sont en effet opposés au paiement des franchises médicales imposées par N. Sarkozy. Ce sondage, réalisé par Ipsos, nous explique en outre que les Français refusent ce système qui s'apparente à une nouvelle taxe.
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 16:05
maniffranchises003.jpg

Ce samedi matin, à Toulon, j'ai participé à la journée nationale contre les franchises médicales et pour l'accès aux soins pour tous qui était organisée à l'appel de tous les partis de gauche et des syndicats. Nous étions environ 250 à montrer que la gauche dans son ensemble ne peu accepter la réforme de la sécurité sociale promise par le gouvernement Fillon.

maniffranchises001.jpg


Un texte commun, cosigné par tous les mouvements à l'origine de cette journée, a été lu à l'assemblée rappelant les dangers que font courir le principe injuste des franchises médicales et dénoncer la possible mise en place, par le Président Sarkozy,
à plus ou moins brève échéance, d'une sécurité sociale à deux vitesses et privée, sur le modèle Américain.

maniffranchises007.jpg
A titre personnel, j'ose croire que les Français n'accepteront pas que notre système de santé, basé sur la solidarité nationale, soit ainsi démantelé pour de basses considérations financières et offert en pâture au secteur privé. A mon modeste niveau, je continuerai à expliquer et à me battre pour qu'il n'en soit pas ainsi.

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 16:44
ps.gifDemain, samedi 29 septembre aura lieu une journée d'action "contre les franchises et pour l’accès aux soins pour toutes et tous". A ce jour, près de 50 organisations au plan national appellent à faire de cette journée un moment fort de riposte aux mesures de régression du gouvernement. Le Parti Socialiste s'associe à cette démarche.



Cette journée d'action se déroulera
en deux temps,
le samedi 29 septembre

- A Draguignan, à 9h30, sur la place du Marché
(distribution de tracts)
- A Toulon, à 11h30, sur la place de la Liberté.


Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 11:00
Après avoir récemment découvert l’exclusion sociale et les ravages du racisme ordinaire, ce sont les difficultés des mal logés et des plus démunis qui viennent d’apparaître, telle la vierge à Bernadette (Soubirou, pas l’autre !), aux yeux de la droite !

EDF et GDF ont ainsi été priés par le gouvernement d'éviter les coupures pour impayés cet hiver et ce jusqu'en mars prochain. Dans le même temps, Jacques Chirac a appellé chaque Français à « ouvrir ses yeux et son cœur aux situations de détresse » alors que huit SDF sont déjà morts en France depuis le début de la vague de froid ! Et d’ajouter, sans honte qu’ il fallait « veiller à ce qu'aucune association intervenant dans l'hébergement d'urgence ne manque de moyens en personnel. »

Ah, au fait, l’application de l’arrêté anti-coupures d’électricité et de gaz n'est pas automatique et nécessite une démarche des personnes concernées auprès de leur mairie… Les plus faibles et les plus démunis socialement apprécieront les démarches qui leur sont imposées et la paperasse qu’il sera nécessaire de produire pour avoir le droit de survivre, ici même en France !
Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Santé
commenter cet article