Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 17:25
C'était écrit, la vague de froid et de neige polaire allait irrémédiablement nous faire claquer des dents sur tout le territoire. 53 départements avaient même déclenché le niveau 2 du plan grand froid sur les conseils avisés des prévisionnistes de Météo-France. Les Préfectures avaient pris toutes les mesures, allant même jusqu'à laisser au garage les bus de ramassage scolaires, comme chez nous dans le Var... Tout était réuni pour que la France subisse les assauts du froid !

Et après...
Rien. Ou plutôt si, de la pluie sur la côte et un peu de neige mêlée sur les hauteurs ! Rien de catastrophique en tout cas !

Loin de moi l'idée de faire le procès des météorologues qui ne se trompent pas aussi souvent qu'on veut bien l'entendre. Mais permettez-moi de dénoncer ce facétieux "principe de précaution", derrière lequel les autorités ont décidé depuis quelques années de se cacher dès que le ciel se couvre un peu trop... Il n'est qu'à voir qu'à chaque fois qu'une alarme météo est déclenchée, rien ne se passe ou si peu. Malheureusement, c'est quand rien n'est annoncé que les catastrophes naturelles se produisent avec le plus de vigueur et font le plus de dégâts.

Ce fameux "principe de précaution" est désormais utilisé sans discernement par l'état et ses services afin de limiter les dégâts dans l'opinion et surtout pour se couvrir auprès des assureurs.

Mais à trop crier au loup pour des pécadilles...



Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Société
commenter cet article

commentaires