Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 15:51
Peut-on, doit-on caricaturer Dieu, ses prophètes et la religion en général ?
C'est la question qui fâche depuis que des dessinateurs danois ont "osé" représenter Mahomet et que des journaux de tout le continent européen ont publié ces mêmes dessins.

La levée de boucliers et la vague de violence anti-européenne qui fait rage depuis quelques jours au proche et moyen orient semble en tout cas démontrer, une fois encore, que le sujet religieux reste la plupart du temps tabou !

Alors que la classe politique française dans son ensemble cherche à se tenir à l'écart de tout ce remue-ménage, cette affaire me donne, au contraire, l'envie de m'exprimer pour défendre deux ou trois idées qui me semblent avoir été oubliées par l'ensemble des protagonistes !

Tout d'abord, OUI, on peut caricaturer Dieu ou ses prophètes !
Ce n'est pas moi qui l'affirme mais notre Constitution, notre Démocratie et ses textes fondateurs. La liberté de penser est l'un des droits inaliénables que nous a transmis la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 :

Art. 11. - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Une liberté de penser, de s'exprimer et de publier dont le principe a ensuite été repris à son compte dans le préambule de la Charte des Nation-Unies de 1948 :

"...la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'Homme."

Certes, au regard d'un des dessins incriminés, il faut tout de même s'interroger sur le sens profond qu'a voulu donner son auteur à la caricature. Mahomet y est en effet représenté avec des explosifs... Il est intolérable qu'on puisse tenter de faire ainsi l'amalgame entre l'Islam et le terrorisme !

Non, il faut bien le redire une fois encore, nous, occidentaux,  ne considérons pas l'ensemble des croyants musulmans comme des terroristes, des poseurs de bombes en puissance.
Je peux comprendre que les croyants musulmans aient sincèrement pu, à ce titre, être choqués par ce raccourcis honteux et pour tout dire raciste ! Mais je crois que c'est le seul point qui mérite que l'on s'indigne dans cette affaire...

En effet, 
en tant que profondément démocrate et laïc, je ne peux pas entendre les arguments des extrémistes religieux qui crient au blasphème...
Leur discours, qui aveugle les foules, me rappelle bien trop celui des inquisiteurs chrétiens d'une autre époque !

"Et portant elle tourne !", leur avait ainsi dit Gallilée en 1633. 
"Blasphème"
avait répondu le Pape Urbain VIII. (1) C'était au XVIème siècle, en Europe.... Quelques années avant que les Lumières ne "s'allument" et que Voltaire parle !

Je suis aujourd'hui profondément attristé que certains, sur notre planète, n'en aient pas tiré les leçons !





(1)Gallilée qui s'appuyait sur les thèse de Copernic, fut obligé de renier ses convictions scientifiques. Il ne fut réhabilité par l'Eglise qu'en 1992 !

Crédit photo : www.imedias.biz/Le Monde

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Société
commenter cet article

commentaires