Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 07:21
Il avait promis aux Français qu'ils allaient travailler plus pour gagner plus. Mais ce sont surtout les plus nantis qui ont tiré leur épingle du jeu. La grande masse des Français travaille durement mais ne voit rien venir. Quant aux demandeurs d'emploi, stigmatisés, montrés du doigt, ils vont devoir accepter tout et n'importe quoi, n'importe où ou presque.

Il avait dit : "je serais le président du pouvoir d'achat". Mais il n'avait pas prévu que le pétrole, les produits alimentaires et les loyers augmenteraient si fort que cela entraîne une baisse sans précédent du pouvoir d'achat et du moral des Français...

Il avait promis de supprimer un emploi sur deux dans la fonction publique, mais les Français commencent à comprendre les conséquences d’une telle ineptie : fermeture d'hôpitaux, suppressions d'écoles, suppressions de classes,  abandon des bureaux locaux de Météo France... En somme, moins de services publics ! Cette politique, c'est tout simplement moins de service pour les Français.

Moins d'instituteurs ou de professeurs, ce sont des classes qui vont être surchargées, des élèves qui seront encore moins bien encadrés, des savoirs moins bien expliqués, autrement dit une école et une éducation de moins bonne qualité ! Est-ce cela que veulent les Français ?


C'est en tout cas pour se battre contre les erreurs faites par Nicolas Sarkozy, son gouvernement et sa majorité, qu’à gauche, et nous socialistes en particulier, avons l'obligation de continuer à expliquer à nos concitoyens qu'une France plus juste est possible...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Pineau - dans Sarkozy
commenter cet article

commentaires

Nolwenn 12/06/2008 18:40

Oui, ce ne sont pas les bons fonctionnaires que le président supprime. A Nantes par exemple, ils vont licencier je ne sais plus combien de salariés de l'hôpital, dont le directeur, qui avait eu le malheur de privilégier la qualité des soins et du matériel (ce qui avait donc coûté plus cher).Pendant ce temps, on apprend une hausse du budget de l'Elysée, due notamment à la multiplication des postes. Donc autrement dit, il vaut mieux supprimer les fonctionnaires de la santé et de l'éducation, pour les remplacer par des fonctionnaires du pouvoir! Chacun son truc, en tout cas ça nous confirme ce qu'on savait déjà de Sarkozy!